Archives de catégorie : Coup de gueule

Les choses qui m’énervent.

OVH met fin aux offres ADSL bêta et gamma les moins chères :-(

Triste revirement d’OVH. Selon son fondateur sur la mailing list, certaines leurs coûtent plus qu’elles ne leur rapportent. Je comprends sans peine pour des offres bêta à 10€ (HT). Mais s’être planté dans la rentabilité pour les offres «gamma» (dont la no!tv à 24€TTC, qui me convenait bien), ça ne donne pas une image de fiabilité auprès du client.

Au début de l’offre, j’ai du attendre 3 semaines pour avoir le téléphone (plus 1 semaine de migration ADSL). L’IPv6 promis a mis 10 mois (bref, je l’ai depuis 2 mois) pour arriver. Si j’avais été méchant, je me serais plaint auprès de la répression des fraudes et demandé un remboursement. J’avais également acheté pour l’occasion des adaptateurs CPL pour remplacer ceux de Free.

Je vais donc sûrement repartir chez Free (sauf si ma ligne est considérée comme rentable pour OVH). Je vais payer un peu plus cher, mon boîtier télé va rester dans le placard, les débits Youtube seront ridicules, mais j’aurai de la fibre et un abonnement téléphone pour le micro-consommateur de mobile que je suis.

Saleté de spam téléphonique

Je reçois des appels de centres d’appels que je retrouve sur mon répondeur. Les saligots utilisent le numéro bidon « 000000000000 » pour passer le rejet automatique des appels masqués.

Certains appels sans numéro passent également. J’ai contacté le support OVH (qui m’a rappelé par téléphone; sur ce point-là il n’y a pas à dire, ils sont super-pro), et malheureusement rien ne peut être fait. Certains équipements indiquent que les appels ont un numéro d’appelant, mais celui-ci est vide. Les bloquer provoqueraient des faux positifs. Dommage…

Canon, conception de matos photo fragile

Déclencheur du 40d à durée de vie limitée à cause de sa membrane (160€ de réparation, le faire soit-même coûte des broutilles mais il y a le risque de se rater), nappe fragile sur  l’objectif 17-85 (10€ de câble, de quoi souder et beaucoup de dextérité), mesdames messieurs de Canon, concevez des produits plus solides!

Pourquoi je ne m’abonnerai pas à Mediapart

Je suis reconnaissant envers Mediapart de faire du vrai journalisme d’investigation. J’aime bien ce concept où les revenus viennent uniquement des lecteurs, ça permet au journal d’être indépendant.

J’ai voulu m’abonner, mais au moment de payer je me suis rendu compte que le renouvellement se faisait par tacite reconduction (ça a un coté pratique), et que la résiliation se faisait par courrier simple. Pour un journal accessible uniquement en ligne, c’est pour le moins inapproprié. Garder les lecteurs captifs en profitant de leur relative paresse (je pratique moi-même la procrastination, mais j’essaie de la vaincre) c’est malhonnête. Shame on you! Revoyez votre politique et vous gagnerez au moins un lecteur.

Évasion fiscale chez Google

Google, comme de nombreuses multinationales (Microsoft, Facebook, Oracle, Pfizer…), pratique l’évasion fiscale, en faisant passer leurs bénéfices par l’Irlande, les Pays-Bas et les Bermudes, en utilisant la technique du Double Irish / Dutch Sandwich. Selon Google, leur « centre de direction effectif » se trouve aux Bermudes (on pourrait croire que Google est une compagnie états-unienne).

Économie pour eux (ou perte pour le contribuable moyen): 3.1 milliards de dollars sur 3 ans. « Don’t be evil », oui oui… Comme j’ai dit, ils n’ont pas du tout l’exclusivité de ce procédé, mais les autres ne se présentent pas comme des chantres de l’éthique.

Tentative de vol de vélo

On a essayé de me voler mon vélo. Je suis arrivé pile au moment où le triste sire venait de sectionner mon cadenas (je n’en ai eu confirmation qu’une fois près de ma monture, le type parti). Mon vélo était derrière une barrière d’arrêt de tramway, et il s’était positionné de l’autre coté. Donc dans un lieu assez passant.

J’ai regardé sur voldevelo.com, la grande majorité des vols déclarés se font sur des antivols à spirale. Maintenant je me dis que je suis un idiot. Ce n’est pas comme si je n’étais pas au courant. Les gens sont des idiots, et j’en fait partie. Je me suis dit « je ne laisse jamais mon vélo longtemps, la spirale est suffisante pour éviter les voleurs non-équipés ». J’ai eu tord. Il faut bannir les antivols à spirales. Regardez sur ce site le temps nécessaire pour briser un antivol. Seuls l’antivol en U et la grosse chaîne sont efficaces: il faut y aller à la scie à métaux ou à la disqueuse, ce qui n’est pas discret (ceci dit, dans un coin légèrement isolé, c’est vite fait!).

Les boules, leçons à tirer:

  • passer au cadenas en U (si peu pratique)
  • remplacer les attaches rapides des roues et de la selle par un système à boulons
  • laisser son vélo à un endroit un voleur aura du mal à être discret
  • éventuellement prendre mon vieux vélo pour faire des courses (adieu le plaisir de la route)

Téléphonie OVH No!TV, résiliation Free

Monde cruel des télécoms: la téléphonie OVH met vraiment trop longtemps à arriver, Free me réclame des frais de résiliation indus.

Mise à jour 13 octobre: Free m’a débité, j’ai fait opposition, grrrrr

Mise à jour 2 novembre: reçu un courrier de relance, auquel j’ai répondu (en lettre éco) que je ne compte par payer pour les raisons déjà invoquées

Mise à jour 23 novembre: Free renonce

Continuer la lecture

Retour sur la qualité Easyjet

Comme avec un peu tout de nos jours, avec le low-cost, quand ça va bien, ça va, et quand ça va pas bien, on l’a dans l’os.

Il n’y a pas si longtemps, lors d’un vol d’une durée assez modeste (mais qui était beaucoup plus rapide que le train), l’avion n’a pu se poser à cause d’une forte bise et a dû être redirigé vers Turin. Une fois sur place, après avoir poireauté un bon moment dans l’avion, nous sommes débarqué et on nous annonce que le retour se fera en car. Celui-ci arrive après 2h d’attente. Entre-temps, j’ai pu goûter à un sandwich et à une bouteille d’eau « tarif aéroport » (celui qu’on fait aux clients captifs, et qui est étrangement bien plus favorable au vendeur qu’à l’acheteur). Ceux ayant été redirigés (les clients d’Air France) vers Marseille auront eu plus de chance: ils seront revenus en avion (donc à une heure décente).

Nous voila partis donc pour 4h30 de route, dans un confort n’ayant d’égal que celui des avions de cette même compagnie. Arrivée à notre aéroport à 2h du matin (au lieu de 17-18h). Bien sûr, à cette heure là, plus de bus pour rentrer. Personne d’Easyjet pour nous accueillir (quel sens des responsabilités!). Il faut prendre le taxi (ceux de ma ville sont particulièrement chers) et on peut s’asseoir sur un remboursement de celui-ci par Easyjet.

Easyjet, c’est aussi ça, gardez ça en tête.