Archives de catégorie : Coup de gueule

Les choses qui m’énervent.

Corsair: repas végétarien à +15€, prix racoleurs

Mauvaise expérience client sur le site de la compagnie aérienne Corsair.

Stupéfaction: avec la compagnie aérienne Corsair, il faut payer 15€ de supplément pour un repas végétarien/végétalien (donc 30€ aller-retour). Ce qui n’est pas le cas avec Air France. Les autres repas spéciaux (hindou, léger en sel, sans gluten…) sont sans surcoût (apparemment ils ne l’étaient pas il y a quelques années). Un repas végétalien, par nature, devrait coûter moins à produire. S’agit-il de la répercussion de coûts logistiques? De se rattraper sur les « options » (comme les bagages) après avoir appâté avec un prix de base réduit? De faire payer plus les végétariens qu’on suppose avoir un pouvoir d’achat plus important?

Comme j’imagine qu’il s’agit d’un repas de qualité industrielle (type cafétéria) et que ça me semble trop cher, autant emporter un sandwich. Mais dans ce cas, je crains que le repas « de base » en surplus risque être détruit.

Je veux privilégier un vol direct pour éviter de traverser la France quatre fois pour rien. Sur la page de recherche, les prix et le statut « vol direct » sont affichés.

Mais il s’avère qu’il s’agit du prix le moins cher du jour. Et le moins cher n’est pas le vol direct, mais la combinaison TGV+vol depuis Orly. Après cela il faut rajouter 2 x 50€ pour un bagage en soute, plus les 30€ de repas végétarien. Le trajet vient de prendre 47% de plus que ce que je pouvais espérer.

Application tardive du recours direct (L124-3): Allianz condamnée

L’assurance adverse Allianz a attendu 4 mois et le début d’une procédure judiciaire pour vouloir m’indemniser des dommages faits à mon vélo, que je ne pouvais réparer sans leur aval. Le tribunal l’a condamnée. Je recommande fortement d’éviter cette société d’assurance.

Voila ce que je retiens de ces deux litiges.

Continuer la lecture

Nexity, un syndic qui ne respecte pas le RGPD

Ma copropriété avait quitté le syndic Nexity étant donné que nous n’étions plus du tout satisfaits de leurs services. Mais cette société m’envoie des pubs pour leurs activités de ventes immobilières, et malgré mes demandes multiples que je sois supprimé de leurs fichiers (sauf motifs légitimes pour les données de mon ancien contrat de syndic) en vertu du Règlement général sur la protection des données et une plainte (jugée recevable) auprès de la CNIL je reçois encore des pubs. Et aucune réponse de la part de Nexity.

Nexity, une société que je conseille d’éviter.

Le naufrage SNCF Connect

Mais comment ont-ils pu se rater sur tellement de chose avec leur nouvelle application Android? Mauvaise planification du projet ou mauvaises priorités?

  • J’ai désactiver toutes les notifications, mais je reçois toujours celles qui m’intéressent le moins: les messages promotionnels.
  • Non je ne veux pas prendre une assurance pour mon TER. Ni d’une réservation d’hôtel. Ni d’une location de voiture.
  • Sur mon téléphone de 5.2 pouces, les résultats de recherches ne peuvent afficher que 2 trajets, ou un seul en cas d’information additionnelle (retard, travaux…).
  • Aux portiques de ma gare, il me faut environ 5 essais pour que le code barre affiché sur l’écran passe. Avec l’application précédente, cela marchait toujours du premier coup. Maintenant j’arrive un peu plus en avance (alors qu’un des attraits du train était de pouvoir arriver juste avant le train).
  • (corrigé) Au début, il était impossible de passer le tutoriel si on utilisait personalDNSfilter, un bloqueur de pub filtrant des noms de domaine.
  • (corrigé) L’affichage était très peu lisible, mais on peut maintenant choisir un thème clair.

Si son utilisation ne renflouait pas un peu la SNCF, j’utiliserais Thetrainline.

Deux histoires de corruption

Troubles au club de tennis

Il y a une dizaine d’année, j’étais membre d’un club de tennis et un épisode m’a donné un exemple concret de gestion trouble, que j’imagine typique du Sud-Est.

La direction du club (une association loi 1901) avait un contentieux avec le prof principal du club (qui gérait les différents cours, les autres profs étant ses subalternes). L’affaire avait été portée au tribunal (de nombreux joueurs étaient venus pour le soutenir). Les casiers des professeurs ont été vidés par un huissier.

Une plainte avait été portée par le prof pour séquestration contre la personne chargée de l’accueil, cette personne ayant enfermé sur les courts professeurs et enfants pendant quelques minutes.

Plus tard, cette même personne avait coupé les éclairages, empêchant les adhérents de jouer en soirée.

La direction du club organisera ensuite une réunion d’information.

  • Elle se fait en la présence d’un huissier (au frais du club, donc des adhérents). Justification: un ancien membre du club les aurait menacés par le passé, et donc l’huissier notera toutes les prises de paroles.
  • Un des dirigeants clame la paternité de la coupure de l’éclairage, arguant que le prof profiterait gratuitement de l’éclairage (bien plus puissant et coûteux qu’un éclairage d’intérieur il faut le dire). Hem hem.
  • Interrogé sur les assemblées générales du club (dont les dirigeants sont sensés être composés de membres fondateurs présents à vie et d’autres membres élus), le dirigeant indique avoir fait paraître une notice d’information dans un journal local (dont il tait le nom, alors qu’il y a un seul gros journal local). Étant adhérent depuis des années, je n’ai jamais vu d’affichage à ce sujet dans le club, et personne n’a entendu parlé de comptes rendus. Je suppose que la gestion du club s’est toujours faite entre les « membres fondateurs » et le chef des profs.
  • D’ailleurs, le président d’honneur (inactif) était un ancien grand ponte politique. Et les membres fondateurs comptent deux de ses enfants.

Quelques semaines plus tard, le club sera fermé soit disant par manque de personnel (l’employé mentionné ci-dessus étant en fait fonctionnaire municipal détaché au club, sûrement rapatrié au sein de la municipalité). On se retrouve tous sans club jusqu’à ce que les dirigeants ou la justice le décident.

Il se disait (sans possibilité de le vérifier) qu’un des dirigeants (enfant du grand ponte) était également fonctionnaire municipal de haut grade et grassement payé par le club (de manière disproportionnée aux moyens du club), et dont la présence était réputée très faible par les adhérents. Cela sentait l’emploi fictif.

J’avais écrit à la mairie (qui possède les terrains et déléguait donc deux fonctionnaires) qui avait botté en touche.

Plus tard, le club a ré-ouvert, un administrateur judiciaire a été désigné par la justice et une nouvelle équipe dirigeante a été nommée (seule liste candidate) comprenant le chef des profs (miam le conflit d’intérêt), son frère (népotisme) et un des enfants du grand ponte.

L’administrateur judiciaire nous avait conté des détails croustillants:

  • Il s’était rendu à la banque où se trouvaient les comptes du club (pas une banque habituelle du grand public), et celle-ci avait refusé de les lui transmettre, alors qu’il en a l’autorité donnée par la Justice. Des choses à cacher?
  • La buvette (et peut-être le resto) du club était déficitaire. Le genre d’affaire qui ne peut QUE faire des profits: on achète des boissons non périssables et des balles chez des grossistes et on les revend avec une marge, et c’est servi par l’employé qui gère aussi l’accueil. Où est parti l’argent?

Avant cette ère, la justice avait découvert que des associations de la région avaient été utilisées par les politiques locaux à leur propre bénéfice (et à mon avis seule une petite minorité avait été démasquées). À mon avis, mon club en était une de ses manifestations.

Le client de supermarché pas net

J’ai aussi assisté à une scène stupéfiante dans un supermarché. Le client devant moi et la caissière semblent être des connaissances et ont une discussion singulière. Elle lui demande si il saurait où un ami à elle peut exposer ses photos. Il lui répond qu’il ne faut pas compter sur les galeristes privés, et que si il veut exposer dans un structure municipale il connaît quelqu’un mais qu’il faudra (je vous épargne la périphrase) qu’il donne un pot de vin!

Vient le moment de payer. Cette homme n’a pas assez de monnaie (et apparemment pas de carte de paiement). Et là je perçois un gros malaise du côté de la la caissière qui recompte en boucle la monnaie qu’il lui a donné et cherche quoi faire. Je crois que cet homme a dû partir sans tout payer (aux frais du magasin, donc des employés, du proprio et des clients comme moi).

Interprétation imaginative: cette homme a une position qui mettait cette dame dans une situation de pression, soumission ou dépendance (par exemple il pourrait travailler dans l’attribution des HLM ou des places en crèche). Aujourd’hui, plutôt que de me taire, j’aurais mis les pieds dans le plat naïvement et dit à cet homme qu’il allait devoir abandonner certains de ses achats, que je craignais que c’est un problème que la caissière ne pouvait régler. Il n’avait pas mon identité et pas de moyen de pression sur moi.

Ces apps Android qui ne marchent pas avec un VPN

Ça fait la deuxième application Android qui a un problème avec un VPN.

  • La première est l’infâme SNCF Connect, dont on ne peut pas passer l’écran d’accueil (qui a la bannière de choix de cookies RGPD) si le filtrage de personalDNSfilter (ou Blokada) est activé. Il faudra donc désactiver le filtrage à la première exécution.
  • Avec Arte TV (version 5.28.3), les différentes pages affichent « Aucune connexion Internet » si personalDNSfilter, Blokada ou même Wireguard est activé.
    Solution pour personalDNSfilter: soit le fermer complètement, soit le mettre en « Mode proxy DNS sans VPN local ».

La Poste: accusé de réception pas garanti, service Réclamations fantoche

Certaines démarches réclament d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception avec accusé de réception afin d’avoir la preuve juridique que l’interlocuteur l’a reçue (et donc ne puisse pas prétendre n’avoir reçu aucune demande). Comme la lettre peut être assurée, cela laisse supposer que l’on a la garantie soit d’avoir l’accusé de réception, soit l’indemnisation. Et bien non.

Il m’est arrivé qu’une telle lettre soit reconnue comme arrivée par le système de suivi de la Poste, mais de ne jamais recevoir l’accusé de réception, et suite à cela il m’a été impossible d’obtenir indemnisation.

Continuer la lecture

Ces sites web qui rejettent les internautes d’OVH

OVH est tristement connu pour héberger certains spammeurs. Certains sites web rejettent les requêtes venant des adresses IP d’OVH pour éviter demandes malicieuses automatisées, mais cela est parfois mal configuré: au lieu de rejeter uniquement les IP de la partie hébergement d’OVH (AS16276), ils rejettent aussi celles de la partie télécoms d’OVH (AS35540). Donc:

  • Par le passé je ne pouvais pas modifier Wikipédia en IPv6 (apparemment les adresses IPv6 devaient être mal déclarées).
  • Je ne peux pas consulter rateyourmusic.com (page de refus générique). Pas de réponse pour un déblocage.
  • Le site du vendeur de chaussure Veja s’est fait pirater et ils demandent à leurs clients de changer de mot de passe. Mes tentatives étaient rejetées (message d’erreur: trop de tentatives de changement, veuillez réessayer plus tard ou nous contacter par e-mail). En fait, cela fonctionne depuis mon accès 4G, et donc ils rejettent toutes les tentatives faites depuis OVH.
  • Fnac.com rejette l’ajout d’e-carte. Après avoir rempli le numéro et le code PIN de la carte et après avoir cliqué sur le bouton « Ajouter », visuellement rien ne se passe. En fait, dans les outils développeur du navigateur, je peux voir qu’il y a eu une requête Ajax contenant ces codes et une réponse 403 (Forbiden) qui a pour corps de texte de l’HTML (dont le code laisse penser qu’il veut afficher un CAPTCHA).
    Le site n’a pas de formulaire ou d’e-mail pour signaler les problèmes techniques. Ai-je envie d’appeler le support client pour leur parler de plage IP et de JavaScript? Non!
    Contournement (triste) si vous avez un forfait mobile et un téléphone qui permet le partage en Wi-Fi: quand vous êtes sur la page de paiement, basculez sur le wi-fi de votre téléphone juste pour ajouter l’e-carte. Une fois celle-ci accepter, vous pouvez repasser à votre réseau (filaire ou wi-fi) normal.