Archives de catégorie : Odroid

Odroid M1, premières impressions: pratique, SSD rapide mais CPU lent

J’ai finalement acheté un Odroid M1, vu que le Raspberry 4 (que j’aurais préféré) n’est pas prêt d’être dispo. Mes premières impressions.

  • Une installation basique d’Ubuntu est très simple, juste en mettant un SSD M2, avec une connexion Internet par Ethernet, un écran et un clavier.
  • Petitboot, le gestionnaire de boot, n’est pas mature (ne sauve pas certains réglages).
  • Les performances CPU sont très décevantes, de l’ordre de mon Odroid X2 vieux de 9 ans.
  • Les performances disques avec SSD M2 sont très bonnes. En linéaire, 700Mo/s en lecture, 200Mo/s en écriture avec un simple Fox Spirit PM18 M.2 2280 (marque LDLC). Il y a 9 ans, la puce eMMC de mon Odroid X2 donnait 47Mo/s et 30Mo/s.
  • L’OS officiellement supporté est Ubuntu 2020.04. La version 2022.04 a des limitations de support matériel, notamment pas d’affichage graphique (bref, on ne peut pas l’utiliser en ordi de bureau).
  • Mon vieux modem-routeur Thomson TG784n a un comportement bizarre: je ne peux pas lui donner un bail DHCP illimité. En DHCP le transférer de trafic (ex: de serveur HTTP) cesse de fonctionner au redémarrage suivant quand il obtient une nouvelle IP. J’ai dû mettre une IP statique (et des passerelles et DNS en dur).
Continuer la lecture

Odroid ou Raspeberry Pi 4? Raspeberry (si vous le trouvez)

Mon vieux Odroid X2 (un mini-ordi ARM de 9×9.5cm) de 2013 vient de tomber en panne. Pour le remplacer, je vois 3 options: un Raspberry Pi 4, un Odroid M1 ou un Odroid N2+. Je vais prendre le Raspberry (à la fin de la pénurie), parce que par le passé mon Odroid a fini par ne plus être supporté et je ne pouvais plus mettre à jour le système à jour, ce qui me laissait avec des vulnérabilités de sécurité et des vieux logiciels très durs à mettre à jour si eux et leurs dépendances ne sont pas déjà préparés par quelqu’un.

  • Pour le Rasberry:
    • Une meilleur pérennité des logiciels et une plus grande communauté. Certains Odroid (pas encore le M1, et on ne sait pas quand) sont supportés par le projet Armbian (outil pour créer des distribs Debian et Ubuntu pour divers mini-ordis), mais je ne sais pas ce qu’il en sera dans 5-7 ans.
    • Sa puce est bien mieux supportée. En octobre 2022, le GPU de l’Odroid n’est supporté par Ubuntu qu’en version 2020.04, pas en 2022.04 (en développement).
    • Wi-Fi intégré.
    • Un plus grand choix de matériels.
  • Pour le Odroid M1:
    • Il est disponible. Selon Ars Technica (octobre 2022), le Raspberry Pi 4 ne sera pas disponible en masse avant des mois.
    • Il a de base un connecteur NMVe et un SATA. On peut fixer un SSD SATA sur la carte avec un support vendu séparément (10€, pas dispo en France), mais cela ne rentrera pas dans le boîtier métallique officiel.
    • Il paraît qu’il chauffe moins.
  • À égalité:
    • si le Rasperry ne supporte que des SSD via un adaptateur USB, cela revient au même prix qu’un M1 avec un boîtier Argon One M2 qui accepte un SSD M2.
    • le Raspberry est plus rapide que le M1 de l’ordre de 25% (sauf pour la crypto AES, beaucoup plus rapide sur le M1).
  • Pour le Odroid N2+: 2 fois plus rapide.
  • Contre le N2+: stockage eMMC (une puce bien plus chère qu’un SSD, mais beaucoup plus petite) et SD, ou bien par USB 3.

Matériel proprio, obsolescence informatique et tristesse

Je viens de changer la batterie de mon téléphone, et je me suis dit que je pourrais réutiliser ma tablette Nexus 10 (sortie en 2012) pour lire des articles. Je n’ai pas utilisée depuis des années, et elle ne s’allume plus. Changer la batterie coûterait 40€ (sans garantie de succès) et la dernière version d’OS (y compris alternatifs) est antédiluvienne.

Je vois un point commun avec mon mini ordinateur Odroid (et les téléphones en général): ils sont basés sur du matériel dont les pilotes ne sont disponibles que sous la forme de logiciels propriétaires, ce que fait qu’une fois que les mises-à-jour logicielles officielles s’arrêtent les versions communautaires (ex: LineagoOS) finissent par s’arrêter également. Et donc on a le choix entre rester sur une version ante-diluvienne (avec des problèmes de sécurité, des versions de programmes obsolètes et certains ne pouvant être mis à jour) ou devoir changer de matériel. Si le matériel était plus ouvert (comme nombres de composants pour PC), ça augmenterait radicalement la durée de vie des produits. Et donc faute de cela, ma tablette est maintenant un déchet électronique.

O-Droid X2: some Ubuntu benchmarks

Power consumption:

  • Boot: 16 watts
  • Doing about nothing: 10 watts (I hoped it would be more like 6W)

Read/Write on the 64Go eMMC card (1Go file). Access on my PC SSD card reader:

  • read: 18.5Mo/s
  • write: 9.5Mo/s

Read/Write on the 64Go eMMC card (1Go file), plugged on the Odroid:

  • read: 47Mo/s
  • write: 30Mo/s

Some processor tests. Bad surprise, Firefox is slower than on my Nexus 10. Maybe the ARM «desktop» version of Firefox is not as optimized than the Android one.

Mp3 compression with Lame:

  • AMD Athlon II X4 620: 13s
  • ODroid X2: 35s (x2.7)

Firefox 21, Sunspider 1.0:

  • AMD Athlon II X4 620: 318ms
  • ODroid X2: 868ms (x2.7)
  • Nexus 10: 761ms (x2.4)

Firefox 21, Kraken 1.1:

  • AMD Athlon II X4 620: 4277ms
  • ODroid X2: 14871ms (x3.5)
  • Nexus 10: 9316ms (x2.2)

Chromium 25, Sunspider 1.0:

  • AMD Athlon II X4 620: 370ms
  • ODroid X2: 950ms (x2.5)

Chromium 25, Kraken 1.1:

  • AMD Athlon II X4 620: 4049ms
  • ODroid X2: 12764ms (x3.1)