Archives de catégorie : Japonais

Concernant la langue japonaise

Nintendo Switch: configuration en japonais possible

Si on achète une Nintendo Switch en France (et sûrement n’importe où), il est possible de la configurer en langue japonaise: il suffit juste d’aller dans les réglages et de redémarrer (mieux vaut sauver sa partie avant), ce qui prend quelques dizaines de secondes.

J’ai donc eu le plaisir de jouer à Zelda en japonais (les rares dialogues audio tout comme le texte), tout en ayant la possibilité de rebasculer en français quand je ne comprends pas ou que je n’ai pas la motivation. Les kanjis des dialogues sont la plupart du temps surtitrés par des furiganas (hiragana donnant la prononciation).

Kubuntu 16.04: configurer ibus et anthy pour taper en Japonais

Kubuntu et KDE ne permettent pas de configuration facile pour taper du japonais (c’est le bug 329032, pas d’intégration de KDE avec les méthodes de saisie). Voila comment faire depuis une nouvelle installation.

1) Installer « ibus » et « anthy »

Ibus est une « méthode de saisie », un composant du système qui permet de taper des caractères complexes. Anthy est un greffon (aussi appelé « plugin ») pour taper du japonais.

Pour l’installer en ligne de commande, taper ceci puis rentrer son mot de passe:

sudo apt-get install ibus ibus-anthy

Note: si vous préférez la méthode « mozc », rajouter « ibus-mozc » ou bien remplacez « ibus-anthy » par celui-ci.

On peut sûrement l’installer de manière graphique, mais je n’ai pas l’impression que les outils de base de Kubuntu (« Logithèque / Découvrir ») le permettent.

Note pour ceux ayant fait une mise à jour vers Kubuntu 17.04: si ibus ne démarre pas en suivant la procédure ci-dessous, supprimez le répertoire « .cache/ibus » (et peut-être aussi « ~/.config/ibus »).

2) L’activer au lancement de la session

Il faut qu’ibus soit lancé automatiquement quand on se connecte.

  • Aller dans « Configuration du système » et dans la section « Démarrage et arrêt »

  • Cliquer sur « Ajouter un programme » et dans la boîte « Choisir une application » taper « ibus-daemon » puis « ok ».

ibus-02-config-sys

  • Dans la boîte suivante liée à ce programme, cliquer « ok ». Si vous avez une boîte d’erreur vous indiquant une erreur d’écriture, pas de problème. Maintenant vous avez « ibus-daemon » dans la liste de programme de démarrage.

3) Configuration pour les programmes

Il faut un réglage additionnel pour que les programmes utilisent ibus. En ligne de commande, exécuter la commande:

im-config -n ibus

Cela créera dans votre répertoire personnel un fichier « .xinputrc ». Il sera lu par je-ne-sais quel programme, et aura pour effet de remplir les variables d’environnement suivantes:

CLUTTER_IM_MODULE=xim
GTK_IM_MODULE=ibus
QT4_IM_MODULE=ibus
QT_IM_MODULE=ibus
XMODIFIERS=@im=ibus

4) Déconnectez-vous

Et ouvrez une nouvelle session afin d’avoir les configurations ci-dessus activées.

5) Configurez les langues de ibus

Normalement vous devriez avoir dans la « boîte à miniature » une icône ibus.ibus-03-config-sys

  • Clic droit, « Préférences »
  • Dans l’onglet « Méthode de saisie », cliquer sur « Ajouter », aller à « japonais » et sélectionner « Anthy ».
  • Note 1: Vous pourriez préférer la méthode « Mozc ». Il parait qu’elle aurait ses avantages, mais elle a l’inconvénient rédhibitoire de ne pas taper par défaut en hiragana (et ce n’est pas configurable), donc je ne vous la recommande pas.
  • Note 2: dans l’onglet « Général », j’ai choisi la combinaison de touche « <Control><Alt> Down » (sic) pour passer d’une langue à une autre. Cela évite d’avoir à cliquer sur l’icône pour changer de langue.

6) Utilisez

Maintenant, dans la plupart des programmes (mais pas les programmes Java), quand la méthode Anthy est activée, vous taperez en hiragana (taper au clavier «toukyou» donne «とおきょう»). Une fois les hiraganas d’un mot tapés, taper « espace » une ou plusieurs fois pour qu’il vous propose différentes écritures en kanji. Taper « entrée » pour choisir l’une d’entre elles.

On peut configurer les raccourcis d’Anthy (dans la fenêtre de configuration d’ibus). Par exemple, j’ai choisi « control-h » et « control-k » pour basculer respectivement en hiragana et en katakana.

Atom: police japonaise / Japanese font

(English below)

Dans l’éditeur de texte Atom, sous Kubuntu 15.04, les caractères japonais s’affichaient comme un carré (□), alors que les autres éditeurs (Emacs, Kate, Geany…) n’avaient pas ce problème. Pour obtenir un affichage correct, j’ai mis comme police dans les préférences «Oxygen Mono, TakaoPGothic». Par contre, comme avec les autres éditeurs de textes, les caractères japonais ne s’affichent pas avec une longueur fixe (vu que la police TakaoPGothic n’est pas une police à chasse fixe), mais ce n’est pas grave.

In the text editor Atom, in Kubuntu 15.04, the Japanese characters were displayed as a square (□), whereas the other editors (Emacs, Kate, Geany…) behave correctly. In order to obtain a correct display, I set in the settings the font as «Oxygen Mono, TakaoPGothic». However, as in the other editors, the japanese characters were not displayed with a fixed length (given that the font TakaoPGothic is proportional), but that’s not really a problem.