Archives de catégorie : Linux

Kubuntu 19.04 à 19.10

Une des mises à jour les plus problématiques depuis longtemps:

  • Impossible de passer l’écran de connexion J’ai réinstallé en ligne de commande sddm (qui gère cette étape). Mais pour ça j’ai dû démarrer le wi-fi en ligne de commande avec la commande nmcli.
  • Une fois dans KDE, les widgets de mes panneaux KDE étaient cassés et le panneau de configuration ne s’ouvrait pas, pour cause de bibliothèque manquante. Solution: en ligne de commande désinstaller tous les paquets avec « kde » ou « plasma » dans le nom et installer « kde-standard ».
  • MySQL ne démarre pas: « mysql function archive already exists ». Impossible de trouver pourquoi. J’ai enlevé MySQL (je crois que je n’avais pas de DB liée au système).

Point positif: disparition du délai de 30 secondes à chaque démarrage si /usr se trouve dans un LVM.

Ubuntu 19.04: problème de cliquetis avant et après un son

Nouvelle mise à jour de Kubuntu, nouveaux petits problèmes. Au moment de jouer un son et également 6 secondes après, un gros bruit de craquement se fait entendre. Ce qui rend fou si les sons sont brefs. Avant je ne l’avais qu’à l’extinction de la machine.

Solution qui marche pour moi:

Dans le fichier « /etc/pulse/default.pa », commenter la ligne suivante en mettant un dièse devant:

load-module module-suspend-on-idle

Ensuite vous pouvez tuer pulseaudio avec « killall pulseaudio », il sera redémarré au prochain son voire immédiatement. Vous pourrez immédiatement constater si cela a marché ou pas.

Cela évite que le périphérique audio soit suspendu quand il n’est plus utilisé. Hypothèse: peut-être que c’est utile sur un portable pour lequel on veut économiser la batterie… En tous cas ce n’est pas techniquement une bonne solution. Il faudrait plutôt chercher au niveau du gestionnaire du périphérique audio (un intégré Realtek dans mon cas).

Ce qui n’a pas marché

Certains ont proposé de configurer la ligne suivante, ce qui a été sans effet pour mon cas:

load-module module-hal-detect tsched=0

Kubuntu 17.04 to 18.04: hidden empty LVM logical volume, no boot

After the update from Kubuntu 17.04 to 18.04 and a reboot, my system refused to boot and only gave me “emergency mode”. Long story short: for an unknown reason I had an empty volume “pvmove0” that the new version did not like, and after removing it it worked.

What was in the journal?

I had a look at the system journal with this command (the LANG is to have all messages in English, which is easier to find on the net than French):

LANG="en_GB.UTF-8" journalctl -xb

I had lines like that:

May 04 20:46:05 mymachine lvm[415]: LV pvmove0: has no segment.
May 04 20:46:05 mymachine lvm[415]: Couldn't read all logical volumes for volume group fablvm.

Also, most of the LVM commands could not read the Physical Volume (PV) and the Logical Volumes (LV) on this disk: they told me that the physical volumes did not belong to a Volume Group and they had no size.

The mysterious Logical Volume pvmove0

As Kubuntu 17.10 (on an USB stick) could still read all my PV and LV, I had the idea to backup the Volume Group metadata in Kubuntu 17.10 and restore it from Kubuntu 18.04.

vgcfgbackup -f path/to/my/backup.vg my_vg

Then I looked at the backup file and (holy cow!) I saw that I had an empty Logical Volume called “pvmove0“.

pvmove0 {
 id = "Jp8y0E-RYIU-g4s0-PdUs-LEdo-N110-MLBwmQ"
 status = ["READ", "WRITE", "PVMOVE", "LOCKED"]
 flags = []
 allocation_policy = "contiguous"
 segment_count = 0
}

I searched on the net “pvmove0” and found that someone had the same problem and remove it by:

  • doing a backup of the metadata (see above)
  • editing the file by removing the pvmove0 section
  • restoring the edited backup with vgcfgrestore.
  • rebooting (and celebrating)

Apparently, having such an empty logical volume breaks things at several levels (among others, the graphical tool system-config-lvm would not start).

Submit songs to Libre.fm with lastfmsubmitd (fork) and Amarok2LibreFM (fork)

Amarok (Linux music player) does not have a native support to submit played songs to Libre.fm. It was possible with the script Amarok2LibreFM for Amarok and the service lastfmsubmitd. But I discovered (March 2018) that it stopped submitting songs. So I modified both of them:

  • lastfmsubmitd: This modified version only submit songs to Libre.fm, but works again (based on pylast library for submitting song).
  • Amarok2LibreFM: Submit the correct song length, and handle a bug that was present in Amarok 2.5 and 2.6.

I suggest the following installation procedure:

  • Download my copy of lastfmsubmitd in a directory in your home.
  • Create a file ~/.lastfmsubmitd/conf with the your name and password like that:
[account]
user = my_account_name_in_lowercase
password = my_password
  • Download my copy of Amarok2LibreFM in this directory: “/home/MY_USER_NAME/.kde/share/apps/amarok/scripts“. So you will have a directory “Amarok2LibreFM” under the directory “script“.
  • Modify the file “Amarok2LibreFM/main.js” so the variable “SUBMIT_CMD” points to your installation of lastfmsubmitd.
  • Find a way to start automatically lastfmsubmitd when you open your session. You can for example do that graphically using the KDE settings, or manually by creating a link “/home/MY_USER/.config/autostart-scripts/lastfmsubmitd” that will point on the lastfmsubmitd script.
  • Just for this time, manually start lastfmsubmitd.
  • Restart Amarok and play a song.

Kubuntu 16.04 à 17.04: mise à jour laborieuse

Danger, La mise à jour de Kubuntu 16.04 à 17.04 peut échouer, ça a été le cas pour moi. Voila les tâches que j’ai eu à faire.

Au redémarrage, plus d’interface graphique et plus de réseau. Comme la résolution ne semblait pas évidente (les logs n’étaient pas parlants, et il se pouvait que des composants systèmes importants aient changé), je suis parti sur une réinstallation (en gardant mon /home). Stratégie:

  • formater les partitions /boot et /tmp
  • créer de nouvelles partitions / et /var en gardant les anciennes de côté (pour migrer les données)
  • garder /home et autres partitions de stockage.

Une fois la réinstallation faite, plusieurs mauvaises surprises:

  • Anki ne fonctionne plus en version .deb (il lui faut PyQt4 QtWebKit qui a disparu). Je me suis donc rabattu sur la distribution statique du site d’Anki.
  • Il faut remettre en place l’entrée du japonais. Pour faire marcher à nouveau ibus, j’ai du supprimer le répertoire « ~/.cache/ibus », sans quoi le daemon ibus ne démarrait pas. J’utilisais avant ibus et anthy, et suivre mes procédures précédentes n’a pas marché. J’ai donc utilise UIM/anthy à la place, après une mise en place laborieuse et avec un comportement peu ergonomique et bugué pour le moment. Par exemple:
    • le basculement français/japonais se fait par programme (comme sous Windows), beurk.
    • dans les programmes GTK (comme firefox ou vscode), la boîte de suggestion n’apparaît pas.
  • Le couple (non-maintenus) lastfmsubmitd/Amarok2LibreFM (qui permettent de stocker mes stats de musique) doivent être bidouillés à nouveau.
  • J’ai du refaire mes barres d’outils KDE.

KDE: Firefox ouvre les répertoires avec Nautilus et pas Dolphin

Voilà un bug un peu irritant, dû au fait que Firefox n’utilise pas un moyen standard pour déterminer quel gestionnaire de fichier utiliser. Il y a plusieurs moyens de résoudre ça (de manière peu élégante):

  • Pas terrible: désinstaller Nautilus.
  • Mieux mais pas pérenne: lancer au démarrage de la session KDE un service Dolphin avec la commande « /usr/bin/dolphin --daemon ». Cela se fait dans « Configuration du système / Démarrage et arrêt / Ajouter un programme ».

C’est ce genre de problème qui fait qu’utiliser Linux au quotidien est tristement pavé de bugs et comportements bizarres…