Archives de catégorie : Voyage

Ils forment la jeunesse.

Ce que je ne savais pas sur le cyclotourisme

Voila des choses que je me suis rendu compte qu’une fois sur la route.

  • Ne pas surestimer la distance qu’on peut faire lors d’une journée, ni sous-estimer la fatigue et les douleurs qui peuvent s’accumuler au fil des jours. Je pensais au départ que si je pouvais faire sans problème 100km un jour de week-end, je pourrais faire une distance un peu plus courte (ex: 75km) chaque jour de mon trajet. Sauf que pendant un voyage:
    • On n’est plus aussi frais par la suite qu’au premier jour.
    • On peut avoir le vent de face toute la journée, voire pendant plusieurs jours, et ce n’est plus du tout le même effort.
    • On peut se tromper de route ou vouloir faire un détour.
    • Ou partir plus tard le matin. Ou prendre le temps de visiter des lieus touristiques, se baigner, ou juste s’arrêter admirer le paysage.
    • Quand je suis le nez dans le guidon, je n’arrive pas à apprécier le paysage. À 15-20 km/h, j’ai l’impression d’en profiter.
    • On est plus chargé que lors d’une sortie à la journée, donc plus lourd, et moins aérodynamique. Je me contente de 2 sacoches arrières Ortlieb Backroller Classic bien solides et étanches (je recommande!), mais certains ont aussi des sacoches avant, une tente sur le porte-bagage et/ou une remorque.
    • Les pépins physiques sont plus embêtants quand les jours d’efforts s’enchaînent. Lorsque j’atteins ma limite physique, je commence à avoir mal au genou, et enchaîner les jours avec cette douleur est pénible.
  • Prendre en compte l’état de la piste cyclable. Sur les itinéraires des Eurovelo 1 (et sa partie Vélodyssée le long de la côte Atlantique), et Eurovelo 6 (Loire et Danube), de nombreuses portions sont des chemins de terre et de gravillons. Certains courts passages sont faits de pavés. Avec des roues de VTC aux pneus quasi-lisses (ce qui est mon cas, j’ai utilisé mon vélo du quotidien), c’est peu agréable. Cela doit être l’enfer avec un vélo de route. On ne roule pas à 30km/h sur ces portions.
  • Être bien étanche, c’est indispensable. Rouler sous la pluie pendant des heures c’est possible si on a des sacoches étanches. Marques couramment recommandées: Ortlieb et Vaude. C’est plus cher, mais c’est solide et c’est fabriqué en Allemagne (pas par de pauvres exploités d’Asie du Sud-Est). Les Backroller Classic ont un système où la fermeture s’enroule pour être bien étanche, comme avec des sacs de sports nautiques (maintes fois on m’a demandé si je faisais de la plongée, du bateau ou du kayak 😀). Avec en plus une veste à capuche et un pantalon de pluie couvrant les chaussures, on reste au sec, c’est magique.
  • Avoir un garde-boue. Je n’en ai pas (en fait j’ai un pauvre modèle Décathlon simple qui ne tient pas bien donc que je n’ai pas emporté). Je pensais en bricoler un sur mon porte-bagage avec un sac poubelle et de l’adhésif, mais je n’ai pas anticipé la pluie ce jour-là. Au final, le vélo était bien crade.
  • Avoir les outils nécessaires pour les différents déboires. Si vous avez un problème technique et que vous êtes loin de tout magasin de vélo, ça risque d’être très embêtant pour votre périple. J’avais limité mon matériel à un multi-tool, une pompe, 2 chambres à air, un pneu, des démontes-pneus, des ciseaux, des câbles de freins et de vitesses et de l’adhésif. Cela m’a suffit, mais il me faudrait aussi de quoi réparer la chaîne. J’ai croisé un cycliste du coin qui avait endommagé sa chaîne, et si j’ai un dérive-chaîne dans mon multi-tool, je n’avais pas de maillons de rechange. Heureusement un autre voyageur en avait.
    Pour la prochaine fois, je pense avant de partir m’entraîner à démonter ou réparer les différentes parties qui peuvent poser problème (ex: changer le câble de frein).
  • Il n’y a pas de consignes à bagages dans certains lieux touristiques (ex: la dune du Pilat). J’ai vu plusieurs fois que certains laissent leurs sacoches sur le vélo, moi je ne suis pas rassuré.

En tous cas, mes deux voyages le long de la côte Atlantique et le long de la Loire ont été de très bonnes expériences (et en plus c’est écolo). Je recommande.

Conseil selle pour cyclotourisme: SMP TRK Medium (non-gel)

Pour un voyage à vélo, les selles en cuir, notamment la Brooks B17, sont plébiscitées. Je n’en ai pas acheté une parce que je ne voyage pas souvent, elles sont plus cher (au moins 100€) et les selles en cuir craignent la pluie (il faut les protéger avec un couvre-selle). Je me suis tourné vers une SMP TRK Medium (version sans gel) qui est également populaire et que je recommande, plutôt qu’une selle avec gel.

Ma selle de remplacement de mon VTC, une Giant Contact Confort+ avait subi des petites coupures qui commençaient s’agrandir et laisser sortir le gel. Comme elle avait tendance à me donner des sensations de brûlures lors de ballades ou lors d’un voyage cyclotouristique le long de la Vélodyssée, j’ai songé à la remplacer.

Dans les forums, les selles en cuir sont très souvent citées par les voyageurs. En synthétique, c’est la SMP TRK Medium que j’ai vu plusieurs fois (attention, il y a une version gel). Contre-intuitivement, les selles avec gel sont déconseillées dans les forums de voyageurs, ce qui peut expliquer mon inconfort pendant des journées de pédalage avec la selle gel Giant. Certains leur reprochent à leur forme de finir par s’affaisser.

Lors de mon dernier voyage (15 jours avec 50km par jour), la SMP TRK a été satisfaisante. J’ai par contre eu quelques petites irritations/lésions qui ont provoqué des sortes de petites boules, qui ont disparues après le voyage. Un peu inquiétant mais pas vraiment douloureux. Cela est peut-être plus dû soit au réglage de ma selle (avant-arrière) ou bien aux types de vêtements que je portais (pas de cuissard mais un short de jogging et des boxers et slips classiques).

En fait, maintenant je ne vois pas l’intérêt d’une selle gel: au quotidien les vertus de tel ou tel type de selle seront limitées vu la brièveté du trajet, et pour les voyages le gel n’est pas recommandé.

N’achetez pas de billet chez Opodo: spam non-stop garanti

Recevant toujours des spams d’Opodo après avoir acheté un billet chez eux, je me suis rendu compte que leur système de désinscription ne fonctionne en fait pas depuis des années (recherchez « opodo spam » sur twitter): nombre de personnes continuent à recevoir leurs spams. À ce niveau là c’est intentionnel, ils doivent se le permettre car ils ne doivent pas craindre les sanctions. N’achetez pas de billet chez Opodo!

Mise à jour: Après plusieurs demandes à Opodo sur Twitter, je ne reçois enfin plus de leurs spams!

Finnair bloque OVH

Mise à jour 27 juin 2017: le site m’est maintenant accessible.

Si vous êtes chez OVH comme fournisseur d’accès, tout accès au site finnair.com ne vous donnera qu’un laconique « Access To Website Blocked ». Sur le site (accédé par réseau mobile), pas moyen de trouver comment déclarer un problème technique. J’ai envoyé un rapport de bug par le formulaire de suggestion d’amélioration, mais la page en question spécifie bien qu’il n’y aura pas de réponse spécifique.

C’est compliqué d’envisager de réserver sur Finnair (via un site de réservation) sans l’assurance d’avoir un accès normal au site web plus tard.

Kagoshima-Yakushima: statistiques 2015 d’annulation des bateaux

Voici les statistiques d’annulation du bateau de Kagoshima (Kyūshū) à l’île de Yakushima de 7h30 pour 2014 et 2015, tirées du site des ferrys. La colonne « Inconnus » correspond au statut « :条件付運航 » que je comprends comme « sous conditions ».

Pour ceux qui y prévoient un séjour, mieux vaut se préparer un plan alternatif (même si les chances d’annulation restent faibles pendant les périodes touristiques).

Mois2014
Annulations
2014
Inconnus
2015
Annulations
2015:
Inconnus
Janvier0202
Février5202
Mars1211
Avril2110
Mai0001
Juin0100
Juillet2024
Août4110
Septembre0001
Octobre5300
Novembre0002
Décembre3204

Kagoshima-Yakushima: boats cancellation stats

The boats (hydrofoil) running between Kagoshima and Yakushima (nice tropical island, UNESCO World Heritage) can be cancelled in case of bad weather. When you have scheduled all the stops of your route, it can be quite stressful (you go to the other side of the planet… and you can finally not reach your destination, and you have reserved your accommodation and you have already planned to leave on a given day).

I gathered the cancellation announcements for the year 2014, and here are the number of days having cancelled boats (it does not tell how many boats have been cancelled for each day, though):

  • January: 1
  • February: 5
  • March: 5
  • April: 2
  • May: 0
  • June: 0
  • July: 5
  • August: 6
  • September: 0
  • October: 8
  • November: 1
  • December: 4

Kagoshima-Yakushima: stats d’annulation des bateaux

Les bateaux (des hydroptères) allant de Kagoshima à Yakushima (cette chouette île tropicale japonaise, patrimoine de l’UNESCO) peuvent être annulés en cas de forte mer. Quand on a prévu un itinéraire de vacances, un tel imprévu peut être assez stressant (on traverse la planète… et finalement on ne peut pas aller à destination, alors qu’on a réservé un hébergement, et qu’on a prévu d’en repartir à une date donnée).

J’ai récupéré les annonces d’annulation pour l’année 2014, et voilà le nombre de jours ayant eu des annulations (par contre cela ne précise pas combien de bateaux ont été annulés pour chaque jour):

  • Janvier: 1
  • Février: 5
  • Mars: 5
  • Avril: 2
  • Mai: 0
  • Juin: 0
  • Juillet: 5
  • Août: 6
  • Septembre: 0
  • Octobre: 8
  • Novembre: 1
  • Décembre: 4

Les prix du train ici et ailleurs

Le Shinkansen (Japon) est cher, mais comment se compare-t-il aux autres trains à grande vitesse? Un article (2009) donne la réponse de manière claire. Mes chiffres donnent ceci:

  • Shinkansen: 18-20 centimes par kilomètre
  • ICE (Allemagne): 17-40 cts (!)
  • Pays-Bas: 16-45 cts
  • Espagne: 8,5-26 cts
  • Italie: 6-18 cts
  • France: 3,2-24 cts

Les chiffres indiqués sont ceux des prix plancher et plafond.  Je ne sais pas quel est le prix moyen effectivement payé.

Les vitesses varient en fonction des générations de trains et de lignes, de 180km/h à 320km/h. La ligne chinoise Wuhan–Guangzhou est la plus rapide (280km/h) et la moins chère (6cts/km).

Et qu’en est-il des trains locaux?

  • En France, c’est environ 15cts le kilomètre
  • Au Japon, entre 10 et 15 pour les trains normaux. Les express coûtent entre 25 et 30 cts.
  • Italie: entre 6 et 9cts
  • Espagne: entre 5,5 et 9,5cts
  • Allemagne: entre 10 et 20cts

On peut se demander pourquoi les TER sont au même prix ou plus chers que les TGV… Intuitivement, j’aurais pensé le contraire.

Retour sur la qualité Easyjet

Comme avec un peu tout de nos jours, avec le low-cost, quand ça va bien, ça va, et quand ça va pas bien, on l’a dans l’os.

Il n’y a pas si longtemps, lors d’un vol d’une durée assez modeste (mais qui était beaucoup plus rapide que le train), l’avion n’a pu se poser à cause d’une forte bise et a dû être redirigé vers Turin. Une fois sur place, après avoir poireauté un bon moment dans l’avion, nous sommes débarqué et on nous annonce que le retour se fera en car. Celui-ci arrive après 2h d’attente. Entre-temps, j’ai pu goûter à un sandwich et à une bouteille d’eau « tarif aéroport » (celui qu’on fait aux clients captifs, et qui est étrangement bien plus favorable au vendeur qu’à l’acheteur). Ceux ayant été redirigés (les clients d’Air France) vers Marseille auront eu plus de chance: ils seront revenus en avion (donc à une heure décente).

Nous voila partis donc pour 4h30 de route, dans un confort n’ayant d’égal que celui des avions de cette même compagnie. Arrivée à notre aéroport à 2h du matin (au lieu de 17-18h). Bien sûr, à cette heure là, plus de bus pour rentrer. Personne d’Easyjet pour nous accueillir (quel sens des responsabilités!). Il faut prendre le taxi (ceux de ma ville sont particulièrement chers) et on peut s’asseoir sur un remboursement de celui-ci par Easyjet.

Easyjet, c’est aussi ça, gardez ça en tête.

Go-voyages: des petits rigolos de la réservation

Ils sont marrants chez Go Voyages. J’ai voulu réserver des billets chez eux, et je me suis rendu compte qu’il y a des frais supplémentaires… qui dépendent de l’heure de réservations! Pour ne pas en avoir, il faut réserver entre 4 et 6 heure du matin. Finalement j’ai pris directement chez Air France.

Grille des frais de réservation par billet :
Heure de la réservation 0h-2h 2h-4h 4h-6h 6h-8h 8h-12h 12h-19h 19h-23h 23h-24h
Montant des frais 13 € 10 € 0 € 7 € 14 € 15 € 16 € 20 €