Mise à jour de Kubuntu 11.04 vers 11.10

Bravant tous les dangers, j’ai mis à jour ma Kubuntu amd64 vers la nouvelle version (Oneiric Ocelot). Comme la dernière fois, la mise à jour via le DVD a échoué, mais je garde celui-ci précieusement, en cas de problème.

Je me suis donc rabattu sur la version en ligne. La migration n’a pas été automatique: j’ai dû choisir pour un certain nombre de paquets entre mon fichier de config courant et la version du paquet. Quand l’installation prend près de 2 heures (dont une bonne partie de téléchargement), ce n’est pas pratique d’avoir ce genre de question. J’aurais aussi préféré pouvoir faire une fusion (par exemple avec Meld) des fichiers. En tous cas, monsieur tout-le-monde aura le choix entre:

  • perdre ses anciens réglages
  • les garder et avoir des problèmes de fonctionnements potentiels

Vint ensuite l’utilisation de la nouvelle version. J’ai pu constater un certain nombre de problèmes:

  • mes anciennes interfaces réseaux ADSL (inactives) rallongeaient le démarrage de plusieurs minutes
  • le login était devenu assez long
  • bien que je ne l’utilise pas, j’avais des crashs de Nepomuk et de son pote Akonadi.

N’arrivant pas à résoudre ces deux derniers points, je me suis résolu à me rafraîchir mon profil, en renommant les répertoires ~/.config et ~/.kde et en migrant manuellement les configs de mes applications. J’ai perdu un certain nombre d’entre elles (comme les couleurs de mon bureau). Qu’aurait pu faire un non-informaticien / non-bidouilleur? Pas grand chose. Il aurait pesté contre ce fichier Linux.

Je peste aussi contre un bug dans le gestionnaire de tâches, qui affiche des entrées fantômes et répartit parfois les fenêtres sur deux lignes.

Conclusion: mise à jour toujours un peu douloureuse (pas pro en tous cas), des bugs en plus et des bugs en moins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.