Archives de catégorie : Japonais

Concernant la langue japonaise

MyKanji 0.3

J’ai écrit une petite extension pour Firefox permettant de voir dans une page les kanjis que je n’ai pas encore appris. On peut l’installer depuis cette page (pas encore vérifié par Mozilla), et les sources se trouvent sur GitHub.

Comment cela fonctionne-t-il?

  • Phase 1: installation et configuration
    • installez le module
    • mettez dans le presse-papier un texte contenant les kanjis que vous connaissez. Par exemple en faisant un export texte d’un paquet Anki, et en copiant le contenu de ce fichier texte.
    • cliquez sur le bouton «文» dans la barre d’outils.
    • dans la zone de texte, coller le texte que vous avez préparé
  • Phase 2: utilisation
    • dans une page web, sélectionnez du texte ou toute la page (control-a)
    • ouvrez le menu contextuel (clic droit) et sélectionnez «Mes Kanjis»
    • vous obtiendrez la liste des kanjis inconnus, avec leur niveau

Quelques mots « français » traduits en japonais

Quelques mots français traduits en japonais (surprise!):

  • kimono (pas celui de judo, l’habit traditionnel) ⇒ wafuku (和服, «vêtement japonais»)
  • saké ⇒ nihonshu (日本酒); en japonais sake est un terme générique pour les boissons alcoolisées
  • hara-kiriseppuku (切腹)
  • sumo (le lutteur, pas le sport) ⇒ rikishi (力士)
  • ju-jitsujūjutsu (柔術)

 

KDE et japonais: démarrer ibus automatiquement

Mise à jour: Article pour Kubuntu 16.04

Avec les versions récentes de (K)ubuntu, le système pour gérer les méthodes d’entrée (pour basculer au japonais) est maintenant «ibus» (et plus «scim»). Récemment, il a chez moi arrêté de fonctionner. Voilà ce que j’ai dû faire.

  • j’ai supprimé «im-switch» (si je l’avais)
  • installé «im-config»
  • supprimé dans mes fichiers «.bashrc» et «.bash_profile» les variables d’environnement référençant «ibus» (XMODIFIERS, GTK_IM_MODULE et QT_IM_MODULE).
  • j’ai exécuté «im-config» et choisi «ibus». Il va créer un fichier «~/.inputrc», qui va contenir le nom de la méthode d’entrée, paramètre qui sera pris en compte au démarrage de la session utilisateur.

C’est plus propre que de lancer explicitement «ibus-daemon -d» via les scripts de démarrage de KDE. Mais c’est bizarre que KDE/Kubuntu ne propose pas dans son panneau de config d’utiliser ibus…