La Nef, encore influencée par l’Anthroposophie?

Selon mes recherches (en 2019), le choix de placement éthique est en France assez limités. Lorsqu’on place son argent à La NEF (avec intérêts quasi-nuls), celui-ci ne sera utilisé que pour des prêts à vocation environnementale, sociale ou culturelle. La liste des prêts est publiée.

Avant que j’y place des économies, je me suis inquiété du lien de la NEF avec l’anthroposophie, un mouvement ésotérique auquel ses fondateurs adhéraient. Si on lit la page Wikipédia, c’est assez inquiétant:

  • Anti-vaccin 😲.
  • Agriculture « biodynamique », basée sur des croyances ésotériques, comme enterrer des cornes de vaches remplies de fumier ou suivre le calendrier lunaire.
  • Écoles défavorablement connues de la Miviludes. Grégoire Perra, un ancien anthroposophe et enseignant d’école Steiner-Waldorf dénonce une dérive sectaire.
  • etc…

Selon la communication de la NEF:

  • Si les adeptes de l’anthroposophie étaient centraux au début, ils ont été depuis noyés dans la masse des sociétaires et les dirigeants actuels ne se déclarent pas anthroposophes.
  • La publication de la liste des prêts assure la transparence. Malheureusement, les prêts sont disponibles sous forme de carte, et plus sous forme de liste facile à analyser. J’ai téléchargé description des 1653 prêts et on peut y trouver 5 écoles Steiner (😢), 1 maison d’édition et 28 qui évoquent la biodynamie.
  • Des institutions (Crédit Coopératif, Biocoop SA, Fondation Macif) détiennent des parts, et donc apportent une certaine caution. Cela dit, lors de la dernière assemblée générale, le Crédit Coopératif a annoncé prendre ses distances car jugeant la NEF en danger (page 5: « dégradation économique continue avec des résultats financiers déficitaires depuis cinq ans […] incapacité à améliorer son profil de risque […] difficulté à construire seule pour ses clients et sociétaires des offres bancaires complète […] obligation de se développer sur des territoires parfois très éloignés du projet souhaité par ses sociétaires ») et ayant vu son plan stratégique refusé par les sociétaires (en faveur de celui de l’équipe dirigeant actuelle de la NEF).

J’ai jugé que cela apportait assez de garanties. J’espère que je ne me trompe pas, et que je n’aide pas à promouvoir à mon insu des croyances obscurantistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.