Google, Android: manœuvres louches pour forcer l’utilisation de leur service de positionnement

Voila un fonctionnement qui m’agace depuis des années. À chaque fois que j’active le GPS sur mon téléphone, Android me demande si je veux utiliser le système de positionnement rapide de Google, basé sur les antennes téléphoniques et les points d’accès Wi-Fi. Avec celui-ci le téléphone envoie à Google ces infos qui fournit en retour une position approximative. Qui sait ce qui fait Google avec ses informations… (une idée: des pubs ciblées)

android-location-consent

Auparavant, il était possible d’accepter pour toujours, mais pas de refuser définitivement. Avec mon dernier téléphone, c’est pire: si j’accepte une seule fois (ce que j’ai fini par faire l’autre jour, on finit toujours par choisir le mauvais bouton par erreur), il n’est plus possible de revenir simplement en arrière!

  • Une fois le GPS activé, on peut configurer le téléphone pour qu’il n’utilise que le GPS… jusqu’à la prochaine activation de la localisation où il utilisera à nouveau les services Google.
  • Il n’y a rien dans l’interface de configuration du téléphone permettant de retrouver la configuration d’origine. Pour le faire, il faut aller dans le gestionnaire d’application, trouver « service Google Play » dans la catégorie « Tout » et effacer ses données.

Bref, Google met en œuvre beaucoup d’énergie pour s’imposer ses intérêts (autre exemple: la recherche Google ne fonctionne pas à travers Tor, alors qu’il y a des moyens simples d’éviter les abus permis par l’anonymat). Ceux qui ne rentrent pas dans le rang se voient opposé un parcours du combattant. Business is business.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.