Recette des bugnes

Ah les délicieuses bugnes, j’en mange chaque année depuis mon enfance! Attention, les miennes sont plutôt croustillantes, et pas moelleuses (comme la pâte de beignet aux pommes par exemple). Ne vous attendez pas à des miracles de délice, si la plupart des personnes que je connais les adore, j’ai un pote à qui elles ne plaisent pas, pour qui elles n’ont rien de spécial (ce qui dépasse ma compréhension, vu que je peux en manger sans discontinuer).

Durée: Prévoyez au moins trois bonnes heures de préparation pure et dure (préparation de la pâte, cuisson, nettoyage!), sans compter le repos de la pâte (plusieurs heures, voir plus).

Personnellement, je multiplie les quantités par 1,5. Au delà l’huile de friture commence à prendre une sale teinte, surtout si vous les faites dans une cocotte comme je le faisais avant. Il vous faut donc comme ingrédients:

– de l’huile de friture. Je prends de l’huile à odeurs limitées, ça marche aussi bien et c’est beaucoup moins écœurant!

– 300g de farine pour la pâte de base (enfin, je dirais d’en mettre facilement 100/150 de plus)

– 100g de sucre en poudre

– 100g de beurre fondu (au micro-onde, ou au bain marie sinon)

– une pincée de sel

– un demi sachet de levure (chimique en ce qui me concerne)

– 4 oeufs

– du sucre glace

– on peut aussi rajouter des choses diverses dans la pâte comme de la fleur d’oranger.

Mélanger la farine, le sucre, le sel et la levure. Ajouter le beurre et les oeufs entiers. Il ne faut pas que la pâte soit trop collante. Ça doit être presque comme une pâte à pain.

Laisser reposer 3h. J’ai récemment préparé la pâte la veille (dur de tout faire le même soir sans ce coucher très tard), et la cuisson s’en est trouvée améliorée: la pâte est plus sèche sans ajouter une grande quantité de farine pour l’étalage.

Étaler la pate (attention, ça colle sur le plan, rajouter de la farine pour éviter ça, mais trop de farine sur les bugnes noircit l’huile de cuisson plus rapidement). Découper en rectangles. Pour que les bugnes de gonflent pas plus que nécessaire, il faut

– faire une fente au milieu de chacun allant quasiment aux extrémités (sans que la bugne de rompe) et écarter

– que les rectangles ne soient pas trop épais

Faire frire, les bugnes doivent être légèrement dorées. Vous pourrez tester différents niveaux de cuisson tout au long de la préparation, c’est le mieux pour que vous déterminiez comment vous les préférez.

Ces 20 dernières années (!), je le faisais avec une cocotte en guise de récipient (sans son couvercle, évidemment!), et je retirais les bugnes au fûr et à mesure de la cuisson avec une spatule métallique. Cela posait plusieurs problèmes:

– on ne peut pas surveiller la température de l’huile (qui peut donc varier)

– celle-ci noircit plus rapidement (ce qui brunit pas mal les bugnes vers la fin, ce qui pourrait être cancérigène), et finit par faire beaucoup de bulles

J’ai fait l’acquisition l’année dernière d’une friteuse à zone froide. La résistance chauffant l’huile se trouve au milieu du bac, ce qui fait que l’huile en dessous d’elle chauffe beaucoup moins, et les résidus qui y tombent carbonisent beaucoup moins. La température de l’huile reste constante, les bugnes d’une même fournée cuisent à la même vitesse. L’égouttage est beaucoup plus facile. Un bonheur! (ne mangez pas trop gras, trop salé, trop sucré)

Manger.

Personnellement, je ne rajoute du sucre glace que peu de temps avant de les manger, sinon il devient humide et gras le lendemain et c’est moins appétissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.