Archives de catégorie : Actualité

Mediapart, mode de résiliation toujours… opaque

Il y a quelques années, j’avais écarté le choix d’un abonnement à Mediapart car la résiliation se faisait par courrier simple. Le temps passe et j’ai à nouveau songé à m’abonner (c’est un des rares organes de presse indépendants), et… la procédure n’est guère meilleure. Les conditions générales de vente indiquent:

« Pour résilier un abonnement individuel : la procédure est indiquée en ligne. Elle est accessible, en mode connecté, sur le site dans l’espace « Mon Compte » > « Abonnement ». »

Je n’ai pas envie de m’abonner pour découvrir quelle est cette procédure. Faut-il envoyer un parchemin de résiliation par pigeon voyageur? Doit-on venir dans leurs locaux à dos de chameau pour leur présenter une demande sur tablette de pierre? Apparemment il serait possible de le faire par téléphone, mais je n’ai pas envie d’une procédure du millénaire précédent. Dommage pour eux, dommage pour moi.

Collecte pour Raphaël Halet, lanceur d’alerte

En regardant Envoyé Spécial hier, j’ai appris l’existence de Raphaël Halet, le second lanceur d’alerte de LuxLeaks (qui révélé les accords très avantageux négocié par le cabinet PricewaterhouseCoopers auprès du fisc Luxembourgeois pour le compte de multinationales).

J’ai appris la possibilité pour tout un chacun d’aider financièrement cet homme (oserais-je dire « ce héros ») qui a subi la machine à broyer que peut mettre en place ce genre de puissantes sociétés, sans aucun support de l’État (dont les représentants se sont ensuite gargarisés de l’aspect inacceptable d’accords fiscaux). Dans l’ère pré-Internet, il aurait (avec ses proches) sûrement subi son sort tristement dans son coin, mais avec l’avènement des facilités de dons/payements, la campagne de soutien citoyenne sera à coup sûr un succès (surtout après le reportage).

Il est également possible d’aider Antoine Deltour (autre héros) le premier lanceur d’alertes de LuxLeaks.

Et avant de faire un don, vérifiez bien qu’il ne s’agit pas de sites frauduleux (j’ai trouvé les liens en cherchant sur DuckDuckGo pour ma part, mais ai vérifié qu’ils étaient bien référencés par des sources fiables comme par des journaux).

L’état japonais muselle (un peu plus) la presse

Déprimant : Reporters sans frontières, dans son classement mondial de la liberté de la presse annuel a déclassé ces deux dernières années le Japon de la 11ième à la 59ième place. Le gouvernement de Shinzō Abe multiplie les mesures de contrôle de la presse : néo-nationalistes à des postes clefs de la NHK (télé nationale), pressions sur les autres médias, lois étendues sur les secrets d’État (ce qui incluent des informations sur Fukushima) et contre les lanceurs d’alertes, NHK qui oublie largement les manifestations (contre le nucléaire, contre les bases états-uniennes à Okinawa, contre les lois cherchant à contourner le pacifisme japonaise ancré dans la constitution) qui sont habituellement très rares au Japon.

Et malheureusement, cette tendance à limiter les contrepoids et contrôles citoyens (presse, justice…) n’est pas l’apanage du Japon…

Prix des soldes à Décathlon

Alors que je regardais les offres de chaussures lors des soldes au Décathlon de Monaco, quelque chose m’a frappé. Comment se fait-il que:

  • tous les prix en soldes se terminaient par «99 centimes» (et souvent par 9,99€; ex: 49,99€)
  • tous les anciens prix (barrés) étaient des prix ronds (ex: 80€).

Je sais que le but de la manœuvre est de faire perdre au client ses repères, l’écart pouvant sembler plus grand. Mais je ne comprends pas comment le magasin a pu obtenir ces anciens prix ronds. Je vois deux possibilités:

  • soit ils s’y sont pris à l’avance (l’ancien prix affiché doit être celui des 30 derniers jours)
  • soit la réglementation monégasque n’est pas la même (ou alors elle n’est pas respectée)

Vitesse de la lumière et des neutrinos

Scoop: Les neutrinos seraient les particules connues les plus rapides. Et pour cause! Le monde vient de se rendre compte avec stupeur que Goldman-Sachs aurait secrètement parié à la baisse sur le marché du photon, alors qu’il le recommandait à ses clients comme «best performer».

Le verdict des agences de notation a été brutal. Elles ont revu à la baisse la vitesse de la lumière face à celle du neutrino, mais tiennent à rassurer le monde de la physique: la lumière reste une valeur de référence. Goldman-Sachs nie avoir effectué une quelconque manipulation et indique que leurs évaluations ne sont qu’à titre indicatif.

Toujours est-il que nombreux sont ceux qui pensent qu’il y a une trop forte perméabilité entre les cadres de l’institution financière et les têtes pensantes du CERN.

Évasion fiscale chez Google

Google, comme de nombreuses multinationales (Microsoft, Facebook, Oracle, Pfizer…), pratique l’évasion fiscale, en faisant passer leurs bénéfices par l’Irlande, les Pays-Bas et les Bermudes, en utilisant la technique du Double Irish / Dutch Sandwich. Selon Google, leur « centre de direction effectif » se trouve aux Bermudes (on pourrait croire que Google est une compagnie états-unienne).

Économie pour eux (ou perte pour le contribuable moyen): 3.1 milliards de dollars sur 3 ans. « Don’t be evil », oui oui… Comme j’ai dit, ils n’ont pas du tout l’exclusivité de ce procédé, mais les autres ne se présentent pas comme des chantres de l’éthique.