Journalisme et Fukushima

Peut-être qu’un jour les journalistes arriveront à prononcer Fukushima daiichi (“daï-itchi”, et pas “daï-chi“)… C’est pas aussi dur que de dire Eyjafjallajökull tout de même!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.