Le mystérieux container radioactif du port de Gênes

Voici un intéressant article en anglais sur un mystérieux container radioactif débarqué dans le port de Gênes. J’ai fait un résumé, mais l’article mérite d’être lu.

Lorsque des containers transportant des déchets métalliques arrivent au port de Gênes, un inspecteur est chargé de tester leur radioactivité (sans voir ce qu’ils contiennent vraiment). L’un d’entre-eux est tombé sur un spécimen dont la radioactivité était une million de fois supérieure à celle naturelle. Passer près de celui-ci donnait l’équivalent de 6 radios du thorax par minute (ouch!). Une semaine s’était passé depuis le déchargement. Personne n’a voulu approcher le container, qui a été déplacé dans un recoin du port.

La quantité énorme de radiations laisse à penser que ça ne pouvait pas être une bombe (qui émet beaucoup moins et peut être rendu quasi-indétectable). Les investigateurs ont plutôt pensé à une “bombe sale” (frappant par dispersion de matériaux).

Les expéditeurs saudiens / émiriens refusèrent que le container leur soit retourné.

Après investigations (mesures, types de radiations), il fut conclu que cela venait d’un minuscule morceau (170g pour 22 tonnes de métaux) de Colbalt 60, utilisé en médecine ou pour stériliser. Énorme problème. Doivent-ils évacuer? Fermer le port?

Après de longues réflexions et moult précautions, ils ont extrait des morceaux de métaux  non radioactif, puis cherché avec un robot le bout de cobalt.

Ils n’ont jamais su d’où il venait vraiment. Peut-être que son ancien propriétaire a voulu s’en débarrasser à bon prix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.