Premier achat sur Magnatune

Voilà, j’ai acheté mes deux premiers albums sur Magnatune.

  • Beth Quist, Silver (« electro-Balkan/Indian / New Age », comme elle se définit)
  • Roots of Rebellion, The Looking Glass (un groupe de jeunes rockers)

Magnatune est un label de musique ayant pour caractéristiques:

  • de vendre les albums du label uniquement sur Internet
  • de permettre d’écouter en mp3 128kb avant d’acheter (et pas les 30 premières secondes en readaudio comme sur certains sites webs)
  • de proposer comme plusieurs formats de téléchargement non-propriétaires (pas de Windows Média, pas de DRM vous empéchant d’écouter à votre convenance comme par exemple dans la voiture, sur un baladeur, sur l’ordi…). Une fois un album acheté, on peut télécharger pendant 60 jours aux formats wav-pcm (sans compression), flac (compression sans perte de qualité), ogg et mp3.
  • d’avoir un système de rétribution des artistes transparent: 50% pour Magnatune, 50% pour les artistes. Il vaut ce qu’il vaut, mais je doute que les artistes touchent 50% chez nos amies les majors.
  • de laisser le choix aux acheteurs du prix payé (de 5 à 18$)

Donc, j’ai pu écouter pas mal avant de me dire « j’aime bien ça ». Pas de déception après avoir écouté l’album une fois chez un discaire (je ne suis pas du genre à passer ma vie dans un magasin). Et pas de p2p.

Par contre, il n’y a pas de TVA (même états-unienne) ce qui me gène un peu. Je ne vois pas pourquoi on payerait un impot pour acheter à manger et pas pour la musique. Mais bon c’est surtout une histoire de loi (j’imagine que ça risque d’évoluer).

Au fait, pour savoir si un disque a été produit par une maison de disque affiliée à la RIAA, rien de plus facile: RIAA radar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.