Irrémédiable: Hamon* prochain président de la République

* (ou Arthaud, Asselineau ou Cheminade)

Pourquoi en ai-je la certitude? Parce que la succession des présidents sous la 5ème république a toujours respecté l’alternance. L’alternance politique? Que nenni! L’alternance grand-petit: de Gaulle (grand), Pompidou (petit), Giscard (grand), Mitterrand (petit), Chirac (grand), Sarkozy (petit), Hollande (grand, enfin plus grand). Donc le prochain président sera plus petit que Hollande. Un seul candidat remplit avec certitude ce critère: Benoît Hamon. Votre serviteur n’a pas pu déterminer la taille des trois « petits » (mais peut-être pas assez) candidats ci-dessus.

Alternance encore plus cocasse: en Russie (et autrefois en Union soviétique) il y avait une alternance entre chevelus et chauves/dégarnis. Une rotation Poutine/Medvedev permet même d’entretenir un cycle infini.

Firefox: quand le mot-clef de recherche ne cherche plus

Dans Firefox, on associer un mot-clé à un champ de recherche d’un site web, ce qui permet par la suite d’utiliser ce mot-clé dans la barre d’URL pour lancer rapidement une recherche. Après le bug des mots-clefs par sauvés, en voilà un autre: parfois l’utilisation du mot-clef ne recherche plus. Supprimer le marque-page et le recréer a pour moi résolu le problème. Supprimer le mot-clef du marque-page n’avait rien résolu.

Dailymotion contre la navigation web

Sur Dailymotion, impossible de faire un « clic bouton du milieu » pour ouvrir une vidéo dans un onglet: ça la charge dans la fenêtre courante, ce qui fait que:

  • on ne peut pas ouvrir rapidement plusieurs liens dans plusieurs onglets comme sur n’importe quel site web normal
  • pour retourner à la liste des vidéos, il faut faire un clic-milieu sur le bouton de navigation arrière (et se taper à nouveau l’auto-lecture de la page précédente)

Encore une magnifique idée qui aurait mieux fait de rester au placard. Entre ça et l’auto-lecture, ça me donne envie d’éviter Dailymotion.

OVH, modem Thomson TG784n, IPv6 + HTTPS = KO, solution

Depuis quelques temps mes connexions HTTPS en IPv6 fonctionnaient mal (voir plus du tout vers de l’hébergement OVH, quelle ironie). Cause: ce magnifique modem (hem hem) avait un bug de QoS (je n’ai pas les détails) pouvant être résolu en se connectant en telnet sur le modem et en entrant la commande suivante:

label modify name=AF41 tosmarking=disabled

Qui peut être annulée avec:

label modify name=AF41 tosmarking=enabled

Merci à la personne qui me l’a donnée sur la mailing list OVH.

Bizarrement le problème ne se manifestait pas sur une Ubuntu 13.10 et 14.04, alors j’avais entrepris de comparer le trafic avec Wireshark. J’aurais pu encore chercher longtemps dans cette direction…

Fichier national d’identités TES: ouvert aux débordements

Le gouvernement continue contre vents et marées (et contre toute honnêteté aussi) à vouloir mettre en place un fichier national centralisé des identités (passeports et cartes d’identité) et de données biométriques (photo, empruntes digitales), le fichier TES. Bon résumé sur Libé.

Pour faire court:

  • Le gouvernement affirme que le fichier sera consultable uniquement pour vérifier les données biométriques à partir de l’identité présentées (pour lutter contre les faux papiers).
  • Mesure technique mise en place: il jure que la base ne sera pas interrogée dans l’autre sens (ex: à partir d’empreintes digitales de retrouver l’identité). Sauf qu’il suffit juste d’attendre l’émoi d’un attentat ou d’un fait divers, ou bien d’un gouvernement plus autoritaire pour que la base de données soit inversée. Les promesses n’engagent que ceux qui y croient: le fichage ADN ne devaient aux départs uniquement que les délinquants sexuels a largement été étendus aux suspect d’actes de délinquance (mais pas les politiques, ni les délits financiers).
  • Il y a une solution technique alternative assez simple pour empêcher à jamais un usage pervers:
    • Ne pas créer de fichier central.
    • Mettre les données uniquement sur une carte à puce de la pièce d’identité.
    • Signer (=certifier) ces données, ce qui garantira qu’elles ont bien été émises par le Ministère de l’Intérieur (techniquement à l’heure actuelle personne ne sait contourner l’état de l’art dans ce domaine).
    • Quand on (ex: des policiers) veut vérifier la véracité de la pièce d’identité, on regarde si la signature des données est bien valide et on compare sur place si les données biométriques correspondent bien à la personne (même tête que la photo, empruntes digitales correspondantes).
    • Les données biométriques confidentielles (ex: les empruntes digitales) pourraient même être chiffrées pour éviter d’être lues de manière indésirable. Dans ce cas, il faudra envoyer ces données chiffrées à un système informatique de l’Intérieur pour obtenir en retour les données biométriques exploitables.
  • Bref, nos amis de l’Intérieur (Cazeneuve puis Leroux) ignorent tous les avis et recommandations allant contre leur avis (venant de services étatiques ou d’associations de défense des libertés individuelles). Comme je ne pense pas qu’ils soient idiots, ils sont à mon avis hypocrites et ont une idée derrière la tête (l’évolution future de l’exploitation de ce fichier).
  • Je parie que ça va être le silence radio (ou des réponses plus qu’évasives) sur ce sujet de la part des candidats de la présidentielle (le NPA et EELV se sont prononcés contre, mais ça n’a pas été porté comme sujet de campagne), ce qui vaut à un soutient hypocrite du projet actuel.

Coup bas: Google bannit Adnauseam de Chrome, sans fondement

Adnauseam est une extension pour navigateurs (dont Chrome) qui clique automatiquement sur les pubs des pages web afin de rendre ces publicités non-rentables (si les annonceurs payent pour que les gens voient les pubs et que les statistiques des vues sont noyées par de clics bidons, alors il devient très difficile d’évaluer l’efficacité des pubs) et diminuer l’intérêt du profilage des visiteurs. Elle peut aussi cacher les pubs et bloquer le contenu malveillant.

Google vient de bannir de son Web Store (qui propose des extensions pour Chrome) cette extension. Motif? L’extension violerait les conditions d’utilisation du Web Store en n’ayant pas un unique but (ce que l’équipe d’Adnauseam réfute). Une raison fallacieuse qui vise à protéger à protéger ses intérêts financiers. Pire, ils la désactivent et empêchent son installation manuelle.

Google est adepte de ce genre de coups bas. Dans les premières qui me viennent en tête: comment ils forcent la main à l’utilisateur sous Android pour qu’il collecte des données de géolocalisation, leur lutte pour empêcher les utilisateurs qu’ils soient root sur Android ou pour empêcher les constructeurs de téléphones d’avoir des modèles basés sur des forks d’Android (comme la version d’Amazon).

Et ça marche: la plupart des gens utilisent la recherche Google, ont un compte Gmail et un téléphone Android. Mettre trop de pouvoir dans les même mains ne figure rien de bon. Mais l’inertie humaine fait que ça n’est pas prêt de changer.

Animé: allez voir « Your name. » de Makoto Shinkai ! (pas de dévoilement de l’intrigue)

Je suis très déçu que les chroniques télé (Arte, France Info…) et les critiques écrites dévoilent des éléments importants de l’intrigue de ce dessin animé, en particulier des faits se passant dans la dernière partie du film ! Je suis heureux d’être allé le voir en ne sachant rien du film (sauf son réalisateur et son énorme succès au Japon), et j’ai pu pleinement l’apprécier. Donc je peux vous recommander d’aller le voir sans vous poser de question (pour peu qu’il soit diffusé près de chez vous). En japonais sous-titré si possible (question d’ambiance, vu qu’il s’agit d’une histoire se passant au Japon et parlant d’adolescents japonais). (une poignée de détails dévoilant l’intrigue sur cette page)

Il est classé « tout public », mais au Royaume-Uni il est recommandé à partir de 12 ans. Les adultes n’auront pas aucun problème à l’apprécier (ce n’est pas trop simpliste ou enfantin). Les spectateurs de ma séance (en VO en début de soirée) étaient majoritairement des adultes de 20-30 ans, le restant étant des adultes plus âgées et quelques enfants en famille.

Juste un mot sur le thème : il s’agit d’une comédie fantastique. Si vous avec vu « 5 centimètres par seconde » (du même réalisateur, et que je recommande aussi), vous pouvez avoir une idée du type de film (c’est à dire pas « un jeune garçon qui va se battre contre des Méchants grâce à ses super-pouvoirs »).

On comprend mieux certains détails avec des connaissances sur la société japonaise, mais ce n’est pas du tout rédhibitoire. Certains aspects ne peuvent tout simplement pas être traduits du japonais en français (tout comme on ne peut pas par exemple traduire le vouvoiement en anglais), mais les traducteurs ont fait du bon boulot (dans la mesure du possible).

Les dessins sont superbes. Quelle nostalgie de revoir de tels paysages ! (quel(s) type(s) de paysage(s) ? vous le saurez en allant voir le film ! 🙂 ). Les musiques, des Radwimps, sont également sublimes et collent parfaitement à l’histoire.

Pourquoi ne pas avoir tout simplement traduit le titre en français (« Ton nom. ») plutôt que d’avoir gardé le nom anglais (« Your name. ») qui est une traduction directe du nom japonais (« 君の名は。 », « kimi no na ha ») ? Dommage…