Mes paquets Anki de japonais (avril 2017)

Cette page référence mes derniers paquets Anki / Ankidroid de Japonais. Ce sont maintenant des paquets pour Anki version 2.

Bon apprentissage!

Ne considérez pas ces paquets comme une référence absolue en terme de vocabulaire: les dictionnaires dont ces mots sont issus ne précisent souvent pas le contexte dans lequel ils doivent être utilisés (j’essaie de rajouter des précisions quand je le peux). Par conséquent certains mots peuvent être trop littéraires ou bien trop familier (et par conséquent vous donnerez l’impression de parler bizarrement si vous les employez). Ou alors certains mots peuvent avoir un sens bien précis, alors que le mot français est assez générique. Et de mon expérience, ce n’est pas facile de deviner ce qu’un étranger veut dire lorsqu’il emploie les mauvais mots, alors vous savez ce qui vous attend 🙂

N’hésitez pas à me signaler en commentaire les erreurs que vous auriez pu rencontrer ou les précisions qui pourraient être utiles.

Seules les dernières versions des paquets sont présentes sur ce site (je ne garde pas les anciennes).

Les fichiers

  • japonais (1.2Mo): 8176 mots et expressions couvrants 1980 kanjis courants (source: dictionnaire-japonais.com, docoja, wiktionary, jisho.org)
  • kanji (4.9Mo): les 1980 kanjis pour lesquels j’ai trouvé des mots utiles, avec le sens, prononciation kun et on, quelques exemples et parfois le tracé (le tout pompé manuellement de kanji.free.fr). Sont présents quasiment tous ceux des 6 années de l’école primaire (un millier), environ 907 autres jōyō et quelques rares.
    • Note: comme indiqué dans les commentaires, Romua a créé une version améliorée avec notamment les exemples de mots en kanji avec furigana (les kana écrit au dessus des kanjis), le niveau, les références Jouyou et JLPT et la fréquence dans les journaux, et une représentation du tracé plus élaborée.
  • conjugaison (81ko): un verbe (en Kanji) vous est fourni et vous devez donner une certaine forme (poli, négatif, désidératif, suspensive…). Créé grâce à mon conjugueur de verbes et des bouquins « grammaire systématique japonaise ». Idem pour les adjectifs en い et en な.
  • hiragana (14ko)
  • katakana (17ko)

Un grand merci aux sites ci-dessus qui m’ont permis de récolter ces données, je recommande de manière inconditionnelle leur utilisation.

Comment importer?

L’importation d’un paquet se fait depuis Anki (le programme pour ordi, pas depuis une version pour smartphone). Je conseille:

  • d’importer mes paquets
  • de créer ses propres paquets (qui au départ seront vides) qui contiendront les cartes que l’on va effectivement étudier.
  • déplacer les cartes qu’on veut étudier depuis mes paquets vers les siens. Par exemple, pour l’étude des kanji, on voudra commencer par ceux de niveau 1. Il faudra
    • cliquer sur «Parcourir»
    • sélectionner dans la liste de gauche «Niveau_1» ce qui sélectionnera parmi mes cartes celles de ce niveau
    • sélectionner toutes ces cartes avec «control-A»
    • cliquer sur le bouton «Changer de paquet» en haut et choisir son paquet personnel pour les kanji

Si vous étudiez les kanji, il vaut mieux apprendre du vocabulaire les utilisant. Dans ce cas vous pourriez vous créer un paquet de vocabulaire japonais, et déplacer depuis le mien des cartes contenant les nouveau kanji et utilisant les diverses prononciations. Par exemple, pour «食», vous pourriez prendre les mots たべる et しょくじ.

Paquet de kanjis

Dans ce paquet, j’ai malencontreusement utilisé deux conventions d’écriture distinctes pour faire indiquer une même chose: la prononciation du kanji dans un mot.

  • dans le champ pour la prononciation «kun», les prononciations possibles sont écrites sous la forme «PRONONCIATION_KANJI.SUFFIXE». Par exemple, pour le kanji «食», on peut avoir la prononciation «ta» du verbe «taberu» («manger»). Comme la partie correspondant au kanji se prononce «ta», dans ce cas je l’ai écrit «た.べる».
  • dans le champ des exemples, j’ai souligné la partie correspondant au kanji. Pour l’exemple ci-dessus, je l’ai noté «べる».

Quelques conseils sur Anki

Un conseil concernant l’apprentissage: Anki m’a permis de faire l’association entre les mots français et les mots japonais écrits. Mais pour pratiquer la langue, on a besoin je pense de faire directement l’association entre les mots japonais (ou de toute autre langue) écrits ou prononcés, et les concepts associés. Par exemple, si je pense à une voiture, le mot « 車 » doit me venir en tête. Et inversement, si j’entends «くるま», je dois penser directement à une voiture.

Utiliser Anki uniquement avec des mots écrits ne m’a pas aidé à faire l’association entre les mots prononcés et les concepts.

Une solution aurait peut-être été de mettre sur les cartes des images au lieu des mots français, mais:

  • ça demande énormément de temps à faire
  • cela marche mal pour les mots ayant plusieurs sens
  • et pour les concepts abstraits, les verbes, les adjectifs…

Quand j’apprends des mots avec Anki, j’essaie:

  • qu’ils puissent m’être utiles (ce n’est pas toujours facile de trouver des mots intéressants pour les kanjis courants!)
  • lorsque je révise une carte, j’essaie de faire une phrase pour mettre le mot dans un contexte. J’essaie de visualiser mentalement la scène.
  • Pour les verbes, je fais plusieurs plusieurs phrases aux différentes formes (ex: passé neutre, impératif négatif poli, désidératif…) tout en m’imaginant la scène

Comme dit l’auteur d’Anki, cet outil doit être utilisé en complément à de la pratique. C’est un bon outil mais un outil seulement, et pas la solution miracle.

64 réflexions au sujet de « Mes paquets Anki de japonais (avril 2017) »

  1. Akuma

    Salut, super beau boulot. Surtout pour les Kanji EN FRANCAIS.
    Est-ce que tu as les paquets Kanji séparer en JLPT ?

    Pour la conjugaison des verbes, je ne sais absolument pas comment tu as fait ça, mais c’est juste incroyable !!!

    Pare contre pour le paquet Hiragana, il est vide. Pour moi, ce n’est pas grave, car je les connais déjà. Mais je voulais te le signaler.

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Désolé, je n’ai pas de paquets séparés par niveau JLPT… J’espère que je pourrais intégrer cette information de manière automatique, mais je n’ai aucune idée de quand j’aurai le temps.

      Pour la conjugaison, c’est juste un peu de programmation. La base de donnée gratuite «edict» me donne le type de verbe, et après c’est facile. Il faudrait que je rajoute des explications succinctes pour chaque forme (sans prétendre remplacer un bon bouquin de grammaire).
      Pour les hiragana, merci beaucoup, je vais vérifier ça.

      Répondre
  2. Ping : Mise à jour de mes paquets Anki de japonais (septembre 2012) | Fabsk.eu

  3. Ping : Mise à jour de mes paquets Anki de japonais, passage à Anki 2 | Fabsk.eu

  4. Ping : Mise à jour de mes paquets Anki de japonais (mai 2013) | Fabsk.eu

  5. Ping : Mise à jour de mes paquets Anki de japonais (septembre 2013) | Fabsk.eu

  6. Ping : Mise à jour de mes paquets Anki de japonais (janvier 2014) | Fabsk.eu

  7. Ping : Mise à jour de mes paquets Anki de japonais (février 2014) | Fabsk.eu

  8. Ping : Mise à jour de mes paquets Anki de japonais (mars 2014) | Fabsk.eu

  9. Kirashi

    Salut!

    Tout d’abord un grand merci pour le travail considérable, c’est juste énorme et trés complet. J’ai juste une question: quand j’importe tes cartes avec anki et que je les étudie je peux faire uniquement du français->japonais. N’est til pas possible de voir le kanji ou les kana en japonais directement et d’essayer de le traduire en français pour s’entrainer? Car je veux surtout apprendre à lire le japonais.

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Je pense que le fait que Anki montre les cartes «français->japonais» dans ton cas est un hasard. Je viens de faire un test, et pour moi c’était l’inverse.
      Tu pourrais faire la chose suivante:
      – te créer un nouveau paquet, qui sera le seul que tu étudieras
      – dans l’explorateur d’Anki (bouton «Parcourir»), y déplacer les cartes que tu as déjà étudiées (utilise le filtre «is:review», sélectionne toutes les cartes ainsi filtrées, puis clique sur le bouton «Changer de paquet»)
      – fais de même pour toutes les cartes «japonais->français» que tu veux étudier. Par exemple, pour commencer par les kanjis de niveau 1, filtre la liste par: «tag:Niveau_1 card:Recognition», sélectionne tout ce qui apparaît et déplace les cartes vers ton nouveau paquet.
      Quand tu voudras commencer les kanjis du niveau 2 (et suivants), ajoute les à ton paquet.

      Pour le vocabulaire, tu peux également te créer un paquet dédié, et bouger les cartes de mon paquet au tien. Tu pourrais par exemple les ajouter dans ton paquet dans l’ordre dans lequel je les ai créées (j’ai commencé par apprendre du vocabulaire avec les kanjis faciles). Ou bien tu peux aussi chercher dans la liste de mon vocabulaire des mots contenant les kanjis que tu as appris (cela permet d’apprendre les différentes prononciations).

      Par contre, si tu te concentres sur l’apprentissage «japonais->français», tu auras à mon avis par la suite beaucoup de mal à apprendre l’oral et à pouvoir t’exprimer dans cette langue (à l’oral et à l’écrit). Tu vas devenir un champion du japonais lu, ce qui est un peu bizarre. La lecture est peut-être un aspect très motivant, mais je pense que ce serait dommage de rendre toute progression future plus difficile.

      Pour ma part, je m’étais concentré sur l’écrit, et par la suite l’oral a été aussi dur qu’apprendre une autre langue. J’ai l’impression de réapprendre tout le vocabulaire durement acquis. Je suis persuadé qu’apprendre les mots et la grammaire dans différents contextes (lu, écrit, entendu, parlé) permet beaucoup à l’apprentissage de la lecture.

      Répondre
  10. Kirashi

    J’ai zyeuter un peu tes cartes via l’onglet parcourir et en effet tes cartes sont en 2 parties: une pour jap>fr (production) et l’autre pour fr>jap (recognition) avec les mêmes données.

    En ce qui concerne l’apprentissage du japonais à l’écris c’est parce que en faite ma motivation du japonais n’est pas celle des voyages comme c’est le cas pour beaucoup de gens mais plutôt pour les œuvres écrites, surtout de pas mal de jeux jamais sortie en france comme certains Tales of, Chaos Head Noah, Myself Yourself etc et aussi beaucoup de Light Novels qui m’ont l’air tout simplement géniaux. J’aurai certes un handicap pour l’oral mais qui sera pas trop gênant pour ce que je veux faire. Et puis à côté de chez moi j’ai également des cours de japonais que je suis depuis quelques temps (avec une prof japonaise) et on a jamais vu un seul kanji, on privilégie plutôt l’oral et le vocabulaire, donc on peu dire que ça compense un peu mais c’est pas ce que je recherche (mais on peut dire que ça complète mon apprentissage).

    J’imagine que tu as dû voyager énormément, c’est le meilleurs des atouts, mais au final je sais pas si ça me serait spécialement bénéfique, il y a trop de contrainte à aller dans un pays que tu connais pas ou la population est assez réservée (donc personne a qui parler) et où tu connais pas grand chose, mais bon des british qui arrivent à peine à articuler un mot m’ont dit exactement la même chose sur la France alors… x)

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Dans Anki, quand on crée un paquet, il faut d’abord créer un type de note et créer la définition des cartes associées. Dans mon paquet de kanji, à chaque kanji va être associée une note, et à cette note vont être associés deux cartes (fr->jp et jp->fr). Le modèle des notes comprend:

      • la liste des champs, dans mon cas: le kanji, son tracé, son sens, sa prononciation…
      • la définition des cartes associées, ce qui correspond aux couples question/réponse. Dans mon cas, j’ai deux types de questions (fr->jp et jp->fr), mais on pourrait très bien en faire plus en combinant les champs. Pour certains paquets de compréhension orale il y a trois questions par note: jp, fr et audio
      • .

      À chaque fois que j’ajoute un nouveau kanji je rempli les champs et ça va me donner deux cartes. Donc comme tu l’as dit, on retrouve les même données dans chaque paire de cartes, car elles sont associées à la même note. Tu verras que si tu marques une carte, cela marquera également l’autre.

      J’espère que tu trouveras la méthode la plus efficace pour apprendre et te faire plaisir dans le domaine qui te passionne. Ce qui n’est pas évident quand on débute est de trouver un moyen de profiter du fruit de son apprentissage (avec le peu qu’on sait). J’ai entendu que certains commençaient par des livres pour enfants. Il y a aussi des méthodes qui présentent des dialogues simples (intéressant, mais pas très excitant à mon goût).

      Pour ma part, je suis juste allé au Japon 2 fois en touriste, et dans ce cadre c’est difficile de beaucoup parler. Il faut déjà avoir un sacré niveau en compréhension, en expression, en grammaire, en vocabulaire et en connaissances culturelles pour discuter de manière intéressante (et pas trop gênante pour l’interlocuteur). C’est vrai pour un peu n’importe quelle langue.

      Répondre
  11. Nico

    Bonjour,

    Pourrais-tu m’indiquer la procédure pour importer les fichiers dans l’appli ankidroid ?
    Car j’ai essayer de mettre les fichier à la racine de l’aplli ou autre part mais l’appli me dit quelle ne trouve aucun fichier.

    Merci
    Nico

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Je ne pense pas qu’on puisse importer avec Ankidroid. Pour l’importation de paquets et la création de cartes, j’ai toujours utilisé Anki (sur ordinateur, donc). Ensuite, on peut:

      • soit se créer un compte sur Ankiweb, et faire la synchronisation d’abord avec l’ordinateur, puis avec le téléphone (la synchronisation est très pratique)
      • soit copier les fichiers Anki (collection.anki2 et autres) présents sur l’ordinateur sur le téléphone
      Répondre
  12. Jack Beauregard

    Salut.Je te laisse juste un message pour te dire que c’est super sympa de partager tout ton travail, comme ça. C’est super fastidieux de faire des fiches et tu économises aux gens des heures et des heures de travail.

    Merci infiniment.

    Répondre
  13. Kimapchi

    Salut,
    Je me suis décidé à apprendre le japonais, je pendrai des cours dès que possible (peut-être cet été avec des cours d’initiation) et en attendant je voulais apprendre par moi même les hiraganas et katakanas. J’espère que je ne fais pas d’erreur en essayant de me lancer comme ça tout seul.

    J’ai commencé tes leçons d’hiraganas et c’est vraiment super comme méthode. J’avais commencé à recopier les signes à la main plusieurs fois mais j’assimile beaucoup mieux avec anki.

    Bravo pour ton travail, je vais persévérer. Merci

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Je ne suis pas du tout un expert en apprentissage, mais je pense qu’écrire doit très bien aider à la mémorisation (le caractère devient un geste). Il m’arrive parfois d’avoir un trou de mémoire pour tracer un kana (ex: je cherche le hiragana et c’est le katakana qui me vient en tête), pourtant j’en ai tapé des tas au clavier et je les lis couramment. Je pense que si j’écrivais à la main régulièrement cela n’arriverait pas.

      Répondre
  14. ITCHI

    Bonjour,

    Déjà un grand bravo mais surtout un grand merci pour tes leçons de Kanji. Je voulais juste demander une chose, je n’arrive pas à faire comme tu as dit plus haut, c’est à dire que je n’arrive pas à trier les kanji par ordre croissant, et comme je n’en suis qu’au début c’est un peu galère de tomber sur des kanji que je n’ai pas encore vu. Désolé de t’embêter mais pourrais tu me dire comment faire s’il te plait car sur ANKIWEB je ne trouve pas ça :

    déplacer les cartes qu’on veut étudier depuis mes paquets vers les siens. Par exemple, pour l’étude des kanji, on voudra commencer par ceux de niveau 1. Il faudra

    cliquer sur «Parcourir»
    sélectionner dans la liste de gauche «Niveau_1» ce qui sélectionnera parmi mes cartes celles de ce niveau
    sélectionner toutes ces cartes avec «control-A»
    cliquer sur le bouton «Changer de paquet» en haut et choisir son paquet personnel pour les kanji

    Merci d’avance 😀

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Bonjour,

      Désolé mais je n’utilise pas Ankiweb (je ne suis pas sûr que ça soit possible). Pour rajouter et modifier les cartes j’utilise quasiment tout le temps Anki (et parfois Ankidroid, mais ce n’est pas aussi pratique sur un téléphone ou une tablette).

      Répondre
  15. Bubu

    Bonjour,
    J’essaie d’optimiser ma maîtrise de la langue orale. Je me suis mis à ce petit logiciel afin d’accroitre mon vocabulaire. J’ai pour l’instant laissé la configuration de base du logiciel qui me propose les cartes que je crée.
    Et oui, je crée toutes mes cartes (car j’ai des codes couleur, police, etc…). Je passe pas mal temps là-dessus et je flippe de tout perdre si j’ai un pb d’ordinateur.

    Comment puis-je sauvegarder mes paquets sur disque dur?

    Je vois que tu partages tes paquets, j’imagine donc qu’il existe un moyen pour les sauvegarder.

    Merci par avance pour tes précieux éclairages.
    Bubu

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Bonjour, par défaut tout est sauvegardé régulièrement sur la même machine. Pour voir dans quel répertoire, aller dans le menu « Outils / Préférences », puis aller à l’onglet « Sauvegardes », et cliquer sur « Ouvrir le dossier des sauvegardes ». À partir de là, libre à toi d’établir une stratégie de sauvegarde de tes données personnelles.

      Pour ma part, en plus des sauvegardes de ma machine, j’ai deux autres endroits de stockage additionnels : mon téléphone (j’utilise surtout Ankidroid au quotidien, et pas Anki) d’une part, et d’autre part comme j’utilise la synchronisation (avec Ankidroid sur mon téléphone) j’ai une copie sur le site Ankiweb.

      Répondre
  16. Bubu

    Salut Fab

    Merci beaucoup pour ta réponse.

    Il est vrai que pouvoir s’interroger dans le bus (ou lors de déplacements) est une super bonne idée. As-tu rédigé un article/tuto sur l’utilisation d’ankidroid et sa syncho avec anki ordi?

    Y a t’il un risque particulier quant à l’intégrité de ses cartes anki lors de cette synchronisation? (ma version de anki date un peu…).

    Merci

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Pour la synchronisation, c’est tout simple : dans Anki, il suffit de cliquer sur le bouton en haut à droite. La première fois, cela va demander un nom d’utilisateur et un mot de passe ; au dessus il y aura un lien pour crée un compte. Une fois le compte créé sur le site web de Ankiweb, il suffit de rentrer ces infos dans Anki et les paquets seront synchronisés. Ensuite, dans Ankidroid, dans les paramètres, dans la section « Paramètres généraux / Compte AnkiWeb » on peut rentrer le nom d’utilisateur et le mot de passe ; pour synchroniser, il y a également un bouton en haut à droite.

      Il faut effectuer la synchronisation à chaque fois qu’on passe de l’ordinateur au téléphone (et inversement). Dans les anciennes versions, si on ne le faisait pas, on pouvait perdre des révisions faites d’un coté (ordinateur ou téléphone): effectivement, si on a révisé la même carte sur deux machines différentes, quel doit être le résultat à sauvegarder? Je crois que les versions plus récentes d’Ankidroid essayent de mieux gérer ces cas. En tous cas, quand je change de machine, je vérifie que tout est bien synchronisé (même décompte de cartes à réviser des deux côtés) avant toute modification.

      Je n’ai pas connu de problème particulier d’intégrité depuis 1 ou 2 ans.

      Répondre
  17. Bubu

    Salut Fab,

    Bon voici mon ultime question. Après j’arrête car tu vas finir par maudire mon existence. Comme tu l’as peut être remarqué lors de mes précédentes questions, je ne suis pas un crack en informatique (euphémisme).

    Je me lance:

    En fait, j’ai fait beaucoup de dossiers sur anki pour chaque catégorie de carte. Ex: vocabulaire; adjectif en « na », adjectif en « i »; les différentes énumérations (particules); verbes forts; …etc
    Ainsi, le logiciel me permet de réviser chaque jour une vingtaine de carte dans chacun des domaines. Ce que je souhaite, car ça me permet de panacher mes révision et ainsi de revoir un peu chaque domaine régulièrement!

    Le problème c’est que je commence à me retrouver avec un nombre hallucinant de dossiers. C’est visuellement bien pollué.

    Qu’en penses tu ?, Y aurait-il un autre moyen de fonctionner?

    Merci beaucoup

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Salut, ne t’inquiète pas, tes questions ne m’embêtent pas du tout (si je n’avais pas le temps, je ne me gênerais pas pour répondre plus tard).

      Avoir un paquet distinct par domaine de révision semble être nécessaire vu si tu veux spécifier un nombre quotidien de révision bien défini par domaine (ex: 20 noms, 5 adjectifs…). Je ne sais pas comment faire autrement. Si tu mettais tout dans le même paquet, alors tu risquerais de te retrouver pour un jour donné avec des révisions mal réparties dans les catégories (ex: que des verbes).

      Peut-être que tu pourrais modifier la hiérarchie de tes paquets, et avoir une hiérarchie comme ça:
      – Racine
         – Verbes
         – Adjectifs en «i»
         – Adjectifs en «na»
         – Kanjis
            – Niveau 1
            – Niveau 2

      Ainsi, pour tes révisions quotidiennes, tu sélectionnerais seulement le paquet «Racine» (qui est en fait vide), et Anki choisirait les cartes des différents paquets fils (en respectant les quotas de chacun).

      Sur l’écran d’accueil d’Anki, on peut faire glisser les paquets pour changer leur parent et ainsi construire la hiérarchie. Les paquets d’un même niveau de la hiérarchie sont triés par ordre alphabétique. Cela ne résoudrait pas totalement l’aspect visuel un peu encombré.

      Répondre
  18. Benoît

    Bonjour, merci pour le travail,

    en parcourant votre paquet de kanji, je vois qu’il y a japonais niveau 1-6, ce sont bien les niveaux correspondants au niveau de primaire 1 à 6 ?

    Une dernière petite chose, je vois par exemple pour le chiffre un, on a dans la lecture kun hito puis hito.tsu et on ne retrouve pas ce tsu dans l’exemple mais juste hito, je ne comprends pas très bien quand il doit y avoir ce suffixe ou non^^ Désolé, je commence à peine le japonais et je pensais m’entraîner à connaître les kanjis à l’avance, mais si déjà je comprends pas ce que je dois connaître… x)

    Bien à vous.

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Bonjour!

      Ces 6 niveaux correspondent bien aux différents niveau du primaire.

      Les exemples ne sont pas exhaustifs. Je n’en ai pas mis pour tous les exemples: parfois je l’ai oublié, parfois je n’ai pas trouvé de mot intéressant à apprendre pour une prononciation.

      Pour reprendre le cas de «一»/«chiffre un», j’aurais pu mettre «ひとつ»/«一つ»/«hitotsu» en exemple. Selon ma notation maison (discutable), la partie avant le point correspond au kanji (ici «一») avec la prononciation «hito». La partie après le point est souvent variable: elle peut correspondre à un verbe et ses «conjugaisons» (je ne sais pas si le terme est approprié pour le japonais), ou à un adjectif et ses «déclinaisons», ou bien à divers mots commençant par cette prononciation «kun». Pour le kanji «一», on trouve divers mots pour la prononciation kun «hito», comme «hitori» (seul), «hitotsu» (compteur 1), «hitoashi» (un pas)… En fait, pour cette fiche j’aurais pu ne mettre que la prononciation kun «ひと-», mais les sites kanji.free.fr et jisho.org ont mis les deux…

      Répondre
  19. Romua

    Bonjour Fabsk,

    Tout d’abord un grand merci pour l’ensemble de ton travail et du partage des différents decks que tu utilises.

    Je me suis permis d’améliorer un petit peu ton deck sur les kanjis sur la base des 1948 Kanjis qui y sont décrits.

    J’y ai ajouté les informations suivantes:

    Les images pour les écrire :

    Pour les images, elles y sont toutes. J’ai utilisé la particularité _Nom pour pouvoir les utilisées directement à l’aide des mécanismes de scripts Anki. Ce qui a pour conséquence, qu’il est possible de les appelées directement depuis la référence kanji. Pa ailleurs, les images sont allégées par rapport à celles que tu utilisaient.

    Des exemples Kanji/Furigana,
    Les références Jouyou, JLPT,
    La fréquence d’utilisation des 2500 kanji les plus utilisés dans les journaux.

    Remarques divers:

    Les informations Jouyou proviennent de https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_jōyō_kanji
    Les informations JLPT proviennent de http://jlptgo.com/autres/telechargement.php
    Les informations sur la fréquence d’utilisation des 2500 kanji les plus utilisés dans les journaux proviennent de http://www.hellodamage.com/tdr/archive/7diary/byfreq.html

    Ajout des Tags JLPT 1 à 5 et Jouyou 1 à S

    En fait j’ai réalisé ce post pour pouvoir mettre à disposition ce deck amélioré directement sur Anki Deck avec ton nom et lien en mention. Acceptes tu le partage d’information ?
    Si tu as besoin de jeter un coup d’œil sur le deck, je peux toujours te l’envoyer.

    Encore merci pour ton travail.

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Bonjour,

      Bonne initiative! Je suis sûr que ça sera utile à des tas de gens. Pas de problème pour mettre mon nom en mention (parmi les autres contributeurs comme les sites que tu mentionnes), je serais même content que soit mentionné ce travail de compilation. Je n’ai pas besoin spécialement besoin de jeter un coup d’œil.

      Pour ma part, il faut que je modifie ma page pour mentionner la licence des sites/bases de données que j’ai utilisées (j’aurais dû faire attention). Par exemple, j’ai utilisé jisho.org qui lui même utilise une base de donnée dont les auteurs doivent être crédités. Tu devrais faire la même chose si tu publies un travail dérivé (c’est légalement requis) ; je pense que j’aurai clarifié les crédits d’ici la fin de la semaine (demain j’espère).

      Comme ton paquet sera manifestement plus complet et utile que le mien, je mettrai un lien sur ma page vers celui-ci.

      Pour moi, il est trop tard pour que je change de paquet de kanjis: mon historique de révision est par principe nécessaire.

      Répondre
  20. Romua

    Le deck est maintenant disponible sur : https://ankiweb.net/shared/info/1426769634

    Tu as de la chance parce que j’ai trouvé une méthode pour mettre à jour son deck sans perdre l’historique de ses propres révisions.

    Prérequis :
    • AnkiPC,
    • Réaliser des sauvegardes sur AnkiDroid,
    • Réaliser des transferts de donnée de AnkiDroid vers AnkiPC,
    • Savoir editer des fichiers sous AnkiPC,
    • Ne pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis…

    Mode Opératoire :

    1. Transfert des données d’origine :

    • Réaliser un BackUP complet sous Ankidroid de son build d’origine.
    • Transférer le build d’origine par mail par exemple (gmail = 20Mo de limite).
    • Charger les données d’origine sur AnkiPC (jusque-là c’est super simple).

    2. Mise à niveau des types de notes :

    • Ouvrir son deck, puis Outils > Types de notes > Notes utilisées pour le deck à transférer (toujours sur le Deck d’origine).
    • La première étape consistes à reproduire à l’identique l’ensemble des champs contenus dans le nouveau Deck par rapport au Deck d’origine. Les Noms doivent être identiques, les Police et taille doivent être identique, l’ordre d’apparition des champs doit être identique.

    3. Mise à niveau des cartes :

    • Ouvrir le Deck concerné (ici les kanjis). Puis aller dans Parcourir > Nom du deck dans la nouvelle fenêtre > Cartes…
    • Il y’a deux jeu de cartes avec des modèles recto verso.
    • Là encore, recopier tous les contenu pour obtenir à l’identique les cartes du nouveau Deck.

    4. Mise à niveau des notes pour obtenir la même référence unique :

    • Ce qui permet au nouveau deck de fonctionner, c’est la référence unique du champ Kanji. Il est donc nécessaire de supprimer toutes les images, espaces et autre caractère pour toutes les notes.
    • Un travail manuel note par note est nécessaire pour faire le ménage à ce niveau-là. (il n’y a pas d’autre solution, donc faut mettre les mains dans le combouis…)

    5. Importation des nouvelles données :

    • Une fois l’ensemble des informations mise à niveau, il suffit d’importer les données depuis un fichier txt en utilisant le Style préalablement mis à jour et le jeu de carte mis à jour.
    • Choisir l’option « Mettre à jour la note existante lorsque le premier champs est identique » (ne pas oublier tolérer du HTML)
    • Si l’opération se passe bien il y’a 100% de cartes mis à jour.
    • Cette opération permet la conservation de l’historique de ses propres révisions.
    Bon courage 🙂

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de décrire cette procédure, ce sera sûrement utile à d’autre. Il y a au moins deux raisons pour laquelle je ne vais pas le faire:

      • Étant arrivé à près de 2000 kanjis, j’ai beaucoup de mal à en trouver d’autres pour lesquels je peux trouver des noms intéressants (la plupart du temps, quand je cherche un nouveau mot, il comprend soit des kanjis que je connais soit des kanjis peu fréquents). Et donc ça fait un petit bout de temps que je j’ajoute plus beaucoup de kanjis. Je compte principalement investir du temps dans d’autres facettes de l’apprentissage du japonais, notamment la compréhension orale.
      • Mes exemples de mots sont ceux que j’ai également dans mon deck de vocabulaire. Si d’une part je les trouve pertinents (ce sont des mots assez courants et utiles), ils sont également liés à mon processus d’apprentissage personnel.
      • La réduction de la taille des médias serait intéressante, mais je vis très bien avec. C’est plutôt la taille du fichier Anki proprement dit qui est la plus embêtante: environ 85Mo (constitué majoritairement de données d’historique).

      Donc si dans l’absolu ça serait utile, le gain est trop faible pour que ça vaille le coup pour moi à ce moment.

      Répondre
  21. Romua

    Je rebondis sur ton dernier post concernant les Kanjis, j’ai remarqué qu’il en manquaient par rapport aux listes que j’utilise. Voici le décompte:

    JLPT 1 Joyou 6: (1) 仁
    JLPT 1: (6) 勺 匁 渚 脹 銑 錘
    Joyou S: (69) 侶 僅 冥 刹 剝 勃 勾 咽 唾 喩 嘲 埼 堆 塡 弄 怨 恣 惧 慄 憬 捗 摯 斑 斬 旺 曽 柿 栃 桁 梗 楷 汎 沃 淫 煎 畿 痕 瘍 綻 緻 羞 腎 腫 腺 臼 舷 艶 芯 茨 萎 葛 蔽 裾 訃 詣 詮 諧 貌 踪 辣 酎 醒 釜 錦 錮 阜 頰 餅
    JLPT 1 et Joyou S: (145) 且 丙 乙 亜 仙 但 佳 侍 侯 俊 俸 兼 冶 准 凸 凹 剛 劾 勅 升 厘 叙 吏 吟 啓 喚 嗣 嘆 嘱 坪 塁 塑 墳 墾 壱 奉 婿 媛 嫡 宰 尉 尼 屯 巧 帥 庸 廉 弊 弐 弔 弥 彰 忌 恒 恭 悠 悦 慕 抄 挿 据 搬 斤 旨 朕 朱 枢 某 柳 桑 款 殉 泌 泰 淑 渓 湧 滋 漆 漸 爵 猶 琴 瑠 璃 璽 甚 畔 畝 疾 痘 睦 瞭 硝 硫 禍 篤 粛 糾 紡 紺 繭 罷 翁 耗 舶 艇 芳 薫 藍 藩 虞 衷 詔 詠 該 諭 諮 謁 謄 謡 謹 譜 貞 賓 賦 赦 赴 迭 逐 逓 遵 遷 酌 酪 醸 閥 附 陪 陳 隆 韻 頒 駒 騎

    Une petite remarque concernant l’importation du fichier txt. Sur windows, et par défaut notepad enregistre les fichiers au format ANSI. Or Anki n’accépte que les format UTF-8. Il faut donc enregistrer le fichier sous et le mettre en UTF-8 (menu déroulant en bas à droite). Après il faut copier coller les données en respectant la mise en forme dans le nouveau fichier (sinon vous n’aurez que des ?)

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Merci pour la liste. Je m’étais fait un script pour les lister, mais pour la plupart je n’ai pas trouvé de mot de vocabulaire intéressant qui m’aiderait à les retenir, donc je les avais laissé de côté.

      Répondre
  22. Romua

    J’ai un peu de temps jusqu’à lundi prochain donc je dégrossi un peu les kanji manquant, histoire de finaliser un deck complet. Ca va prendre un peu de temps je pense. Après si tu as de données sous la main, je suis preneur, cela me fera gagner du temps. 😉

    Répondre
  23. Romua

    Je viens juste de finir 2100 kanjis voici le lien: https://ankiweb.net/shared/info/930116308
    il manque Joyou S: (69) 侶 僅 冥 刹 剝 勃 勾 咽 唾 喩 嘲 埼 堆 塡 弄 怨 恣 惧 慄 憬 捗 摯 斑 斬 旺 曽 柿 栃 桁 梗 楷 汎 沃 淫 煎 畿 痕 瘍 綻 緻 羞 腎 腫 腺 臼 舷 艶 芯 茨 萎 葛 蔽 裾 訃 詣 詮 諧 貌 踪 辣 酎 醒 釜 錦 錮 阜 頰 餅

    Mon soucis est que je ne trouve pas de définition des kanjis en Français qui soit convenable.
    2100 Kanjis dont l’intégralité des JLPT et 2094 Jouyou sur le 2163.

    Répondre
  24. Bubu

    Bonsoir Fab,

    Bubu le retour!
    Au regard des derniers échanges avec Romua, je te ramène à des considérations bien plus triviales!

    Premièrement, très bonne vanne pour Tobira! Je l’ai sorti à ma belle mère japonaise, morte de rire!

    Sècundo, je vais peu être modifier ma manie de faire pleins de paquets sur anki. Je viens de découvrir la possibilité de « marquer » les cartes. Plutôt que de faire des fichiers: adjectifs en な ; adj en い ; verbes forts/faibles … etc; je pourrais tout à fait « marquer » les cartes puis les mettre toutes dans le même fichier!
    Qu’en penses tu?
    Cela me permettrait de n’avoir qu’un fichier + d’avoir des conditions plus « aléatoires » dans l’ordre des cartes lors de mes révisions…

    Enfin, j’utilise anki sur tablette et pc. Je vais ajouter maintenant une utilisation smartphone. J’ai un peu peur de me louper, on synchronise à quel moment selon toi?
    ex: je termine mon évaluation sur tablette, je synchronise. Plus tard j’ouvre anki sur pc ou smartphone, je dois synchroniser avant utilisation?

    Merci Fab

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Coucou,

      Que tu fasses ce que tu décris (cartes dans un même paquet, avec des marqueurs) ou pas, les cartes seront étudiées de manière aléatoire (d’après ce que je comprends de la doc). La différence est au niveau des proportions: imaginons que tu aies 100 cartes en な et 50 cartes en い, dans ton cas chaque jour tu aurais 2 tiers de nouvelles cartes な et 1 tiers de い. Si tu les mets dans des paquets distincts, alors la proportion dépendra des réglages des 2 paquets au niveau du nombre de nouvelles cartes par jour (ex: si tu mets 3 nouvelles cartes par jour pour les deux, alors ce sera du 50%/50%). À toi de voir.

      Pour la synchronisation, je le fais:

      • une fois par jour sur mon téléphone (que j’utilise principalement) pour faire une sauvegarde
      • quand je veux utiliser ma tablette/mon ordi, je synchronise mon téléphone, puis la tablette/l’ordi, je modifie/révise, puis je resynchronise depuis la tablette/mon ordi, puis mon téléphone

      Comme ça, cela évite d’oublier de synchroniser et que je me retrouve hors de chez moi (exemple: dans les transports en commun) avec une version désynchronisée (ce que me laisse 2 options: soit refaire les révisions faites sur l’autre machine, soit ne pas réviser sur mon téléphone les paquets concernés jusqu’à mon retour).

      Répondre
  25. Bubu

    Ok merci, j’ai bien compris.

    J’ai peut être une autre question. Pour la plupart de mes cartes j’utilise le modèle anki qui génère 2 cartes en même temps. Ex: A partir de la carte Mot français (recto)/ Mot jap (verso) ; anki me génère automatiquement Mot japonais (recto)/ Mot français (verso). C’est bien pratique car interrogation dans les deux sens avec un gain de tps lors de la création des cartes.

    Seulement, en pratique, quand anki me fait réviser, j’ai l’impression que certaines cartes me sont tjrs présentées en « Mot français (recto) » (par ex) alors que d’autres semblent être tjrs présentées en Mot japonais (recto) (par ex)!

    Autrement dit, bien que les deux cartes existent, j’ai l’impression qu’il m’en propose tjrs l’une ou l’autre mais pas les deux (à tour de rôle)…

    Ais-je bu trop de rouge de la vallée de la bekaa?

    Pour info, je n’ai changé aucun réglage, je révise avec les paramètres par défaut de anki.

    Tu en penses quoi?

    Merci encore et toujours.

    Répondre
  26. Louis

    Bonjour Fab

    J’utilise Anki pour mes études à la faculté et dernièrement j’ai remarqué que mes cartes étaient modifiées après sauvegardes : des données avaient disparu, le contenu et notamment les images s’étaient supprimées… Cela représentait énormément d’heure de travail aussi je voulais savoir si tu avais eu cette expérience.

    Je n’ai pas de sauvegarde sur mon mac, le fichier backup date d’il y a un mois et pèse 3 Ko alors que j’ai près de 200 cartes.

    Comment y remédier ? comment sauvegarder définitivement ce travail sur un autre support que sur l’application ?
    Dans l’attente de ta réponse,
    Louis

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Bonjour. Malheureusement (ou heureusement), je n’ai jamais connu de problème de perte de données (enfin, pas dans les 3 dernières années, au delà je ne me souviens plus). Je crains que ce soit perdu définitivement. Il n’y a pas de version intermédiaire dans ton répertoire de sauvegarde Anki?

      Pour la sauvegarde en dehors de l’application… les fichiers Anki sont des fichiers comme les autres. Ils sont stockés dans le répertoire utilisateur de la machine. Après, le choix du système de sauvegarde des fichiers d’une machine est à l’appréciation de chacun. Je ne saurais avoir des conseils pertinent pour Mac ou Windows.

      Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Salut, merci beaucoup. Je viens de jeter un très rapide coup d’œil et j’ai constaté de très nombreuses erreurs dans les images de tracé (ils sont associés aux mauvais kanjis). Je vais envoyer des détails par e-mail.

      Répondre
  27. Ben

    Bonjour Fabsk

    Avant tout merci pour ton partage de paquet Anki, c’est un boulot phénoménal

    Je m’en sers actuellement pour me construire petit à petit un paquet personnalisé, en y déplaçant les kanjis que je rencontre.

    J’aimerai toutefois les modifier pour ajouter des exemples qui correspondent à mes découvertes, mais je suis bloqué car dans Anki je ne trouve pas du tout comment gérer les furigana que tu as réussi à ajouter

    Le gros souci est que si je touche à une entrée d’exemple, je perds le formatage (le furigana se déplace) ou si par mégarde je l’efface, je ne peux plus le re-écrire, il est perdu

    Pourrais tu expliquer comment éditer les cartes pour modifier/ajouter correctement ces furiganas)

    Autre point: y’a moyen d’afficher les champs d’édition en plus gros dans Anki (PC) ? 😀

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Bonjour, ravi que ça soit utile. Je n’ai pas mis de furiganas dans mon paquet de kanjis: tu as donc sûrement récupéré le paquet de kanjis de Romua (que j’ai mis en lien) sur ankiweb.net.
      Je ne sais pas comment taper des furiganas (en plus je suis sous Linux, et donc même si je savais cela ne s’appliquerait pas à Windows ou Mac). Donc désolé, je ne peux pas aider là-dessus.

      Pour l’affichage en plus gros pour les champs d’édition en plus gros, apparemment c’est réglable par type de champ:

      • Menu Outils
      • Sélectionner un paquet (par exemple celui des kanjis)
      • Bouton Champs
      • Sélection un des types de champs et changer la taille de la police.
      • Répéter pour les types de champs désirés.
      Répondre
      1. Ben

        Hello Fab

        Désolé pour la confusion alors, en effet, à force de récupérer des infos partout, j’en ai perdu l’origine. C’est donc bien ceux de Romua que j’ai du garder. Merci en tout cas pour tes partages et pour ton conseils sur Anki, ça m’a débloqué en effet ce problème de taille 😉

        Répondre
        1. Vincent

          Pour ce qui est des furiganas sous Windows, vous pouvez éditer la carte en indiquant furigana avant le nom du champ. Exemple: {{furigana:Phrase-kanji}} (c’est de mon propre paquet, vous devez changer le nom). La partie du contenu du champ qui est entre crochets sera affichée en furigana.

          Exemple, dans « 捉[とら]える » le « とら » sera affiché au-dessus de « 捉 ».

          Répondre
  28. Simon

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce travail extraordinaire ! J’ai une petite question qui a déjà été posée plus tôt dans les commentaires mais qui n’a pas trouvé de réponse. Afin de commencer avec Anki, je me créé des notes avec deux cartes chacune, JP->FR et FR->JP.
    Quand je vais sur Parcourir/Toute la collection/Aperçu, on me propose bien les deux cartes, dans les deux sens. Mais quand je me mets à réviser, on ne me propose qu’un seul, sens. As-tu une idée de pourquoi ?

    Bien à toi,

    Simon

    Répondre
    1. Fab Auteur de l’article

      Dans les options des paquets, dans la section « Cartes inédites », il y a l’option « Ordre d’apparition ». Chez moi, l’option est réglée à « Placer les cartes inédites au hasard ». Cela peut expliquer pourquoi la carte n’est pas proposée rapidement dans l’autre sens.
      Si il y a peu de cartes inédites, alors l’autre sens devrait apparaître rapidement. Bizarrement, chez moi avec Ankidroid les cartes les plus récentes sont proposées même si j’ai choisi « au hasard » (ce que je ne veux pas).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.